Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 janvier |
Saint Antoine le Grand
home iconActualités
line break icon

Bioéthique : Castex demande "à en rester au texte voté en première lecture"

STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le Premier ministre Jean Castex à l'Assemblée nationale le 28 juillet 2020.

Agnès Pinard Legry - Publié le 28/07/20

Lors des questions au gouvernement mardi 28 juillet Jean Castex, le Premier ministre, a demandé solennellement à l’Assemblée "de préserver l’équilibre issu du vote en première lecture" par les députés.

C’est une parole qui s’était fait attendre. Interrogée mardi 28 juillet par Agnès Firmin le Bodo, députée de Seine-Maritime et présidente de la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique, sur la position du gouvernement, le nouveau Premier ministre Jean Castex s’est (enfin) exprimé sur le texte. Alors même que les débats en séance ont commencé ce lundi dans l’hémicycle, il a « solennellement » demandé « à l’Assemblée de préserver l’équilibre issu du vote en première lecture ». « C’est un texte équilibré et je vous invite toutes et tous à ne pas vous éloigner de cet équilibre ». « C’est bien d’ailleurs parce que notre volonté est de ne pas compromettre cet équilibre par des dispositions autres que mineures que nous avons choisi de vous le soumettre en fin de session extraordinaire », a-t-il justifié.

« La GPA demeure notre ligne rouge », a assuré le Premier ministre. « D’autres sujets qui viendront légitimement en débat tel que la réservation des ovocytes pour le partenaire, la PMA post-moderne (comprendre post-mortem, ndlr) ou encore le diagnostic préimplantatoire des aneuploïdies (DPI-A) […] ne recueilleront pas davantage l’approbation du gouvernement ».

Des déclarations qui n’ont pas suffi à rassurer tous les députés. Damien Abad, Président du groupe Les Républicains de l’Assemblée nationales, a ainsi rappelé que la majorité est pour, que le ministre de la Santé Olivier Véran, député lors du vote en première lecture du texte, était favorable à ces dispositions, de même que les rapporteurs du projet de loi. « Peut-on être sûr que nous n’irons pas dans cette dérive ? », a-t-il lancé.


olivier-veran-000_1qa91q.jpg

Lire aussi :
Bioéthique : article par article, les points critiques du projet de loi




Lire aussi :
PMA : à l’Assemblée nationale, « une semaine tout simplement lunaire »

Tags:
Assemblée nationaleBioéthiqueJean Castexpma gpa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
WOMAN,PRAYING,PRAYER
Claire Guigou
Six clés pour comprendre l'ouverture aux femm...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
Rachel Molinatti
La vidéo de ce couple d'octogénaires va faire...
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Comment faire renaître la flamme de l’amour d...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Rachel Molinatti
Neige à Madrid : il sculpte un immense Christ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement