Aleteia
Mardi 20 octobre |
Sainte Adeline
Spiritualité

Catherine de Sienne, la sainte qui transforma sa maison en infirmerie de fortune

Timothée Dhellemmes - Publié le 29/04/20

Le souvenir de sainte Catherine de Sienne est vivace en Italie, notamment à Varazze, en Ligurie.

À Varazze, dans le nord-ouest de l’Italie, ce jeudi 30 avril aura une résonance particulière. C’est dans une ville totalement confinée que la traditionnelle procession au lendemain de la fête de Catherine de Sienne se déroulera, en présence de seulement deux personnes. Sans cortège costumé mais avec la même émotion qui demeure depuis des siècles, le maire de la ville et le curé de la collégiale Sant’Ambrogio arpenteront les rues de cette petite commune du nord-ouest de l’Italie pour bénir les habitants aux fenêtres.

Sa présence a suffi pour convertir les âmes et les mettre en contrition

Née à Sienne en 1347, la jeune femme analphabète et vingt-troisième enfant d’une famille de vingt-cinq, a marqué l’histoire de son pays en sauvant des milliers de vies lors de l’épidémie de la peste noire. Dans sa ville natale, dès l’apparition de la maladie en 1374, elle n’a pas hésité à littéralement transformer sa maison pour accueillir les malades. « J’ai vu des milliers d’hommes et de femmes descendre précipitamment du sommet des montagnes, se précipitant des terres environnantes, répondant presque au son d’une mystérieuse trompette. Ils sont venus la voir, ils n’ont pas fait semblant de parler, sa présence a suffi pour convertir les âmes et les mettre en contrition », témoigne son confesseur, le père Raymond de Capua.

Patronne de Varazze

Lors d’un passage à Varazze deux ans plus tard, Catherine fut très touchée par le parfum de mort qui régnait dans la ville, complètement décimée par la peste. Elle pria intensément et demanda aux habitants de bâtir une chapelle en l’honneur de la Très Sainte Trinité. La légende raconte que Varezze fut ainsi libérée de l’épidémie. Pour sa fête, les Varazzini décoreront leurs balcons de fleurs banches ou d’un drap blanc cette année, en l’honneur de la sainte patronne de la ville.




Lire aussi :
Virilité ou force d’âme pour tous à l’école de sainte Catherine de Sienne

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
CoronavirusépidémieItalieprocessionsainte catherine
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Agnès Pinard Legry
Avec le couvre-feu à 21h, les paroisses contr...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
MORNING
Cerith Gardiner
Dix paroles inspirantes pour commencer sa jou...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement