Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 07 juillet |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Les Beatles au chevet des patients guéris du covid-19

web2-soignants-capture.jpg

Capture I Instagram

Domitille Farret d'Astiès - publié le 21/04/20

Dans plusieurs établissements médicaux de l'État de New York, le personnel soignant a pris l’habitude de célébrer la guérison des malades du Covid-19 d'une manière bien à eux... et en chanson.

« Here comes the sun, here comes the sun » (« voici le soleil, voici le soleil »). Dans différents hôpitaux de l’État de New York, épicentre de l’épidémie américaine, comme le Northern Westchester (Mount Kisco) ou le Lenox Hill Hospital (quartier de Manhattan), le personnel a pris une jolie habitude en cette période de pandémie de covid-19.

À chaque fois qu’un patient hospitalisé à cause du virus se rétablit et quitte l’établissement, une partie des soignants se retrouve dans le couloir et l’applaudit tandis que la chanson des Beatles « Here comes the sun » résonne dans les hauts-parleurs. C’est une façon pour eux de se réjouir de chaque bonne nouvelle, d’accompagner les patients et de garder une note d’espérance malgré les difficultés rencontrées.

View this post on Instagram

Here Comes the Sun! Every person who leaves the hospital is a win and celebrated by our staff. We play “Here Comes the Sun” over the loudspeaker each time. Today we heard the beloved #Beatles song a lot, sounding sweeter each time. Including for 80+ year old Rita shown here. . . . #codesun #nwhstrong #covid_19 #inthistogether

A post shared by Northern Westchester Hospital (@northernwestchesterhospital) on




Lire aussi :
Ces jeunes enfants interprètent un chant à Marie et c’est craquant

Tags:
Covidnew yorksoignants
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement