Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconActualités
line break icon

Saleem Masih, Pakistanais chrétien torturé à mort pour s’être lavé dans un puits

web2-pakistan-pendjab-shutterstock_519539815.jpg

Shutterstock I Homo Cosmicos

La province du Pendjab, Pakistan.

Agnès Pinard Legry - Publié le 06/03/20

Âgé de 22 ans, Saleem Masih, Pakistanais, est mort des suites de ses blessures après avoir été lynché fin février par un groupe d’hommes musulmans pour s’être lavé dans un puits. Son crime ? Avoir « pollué l’eau » parce qu’il était chrétien.

C’est une histoire glaçante qui s’est déroulée le 25 février dernier dans la province du Pendjab, au Pakistan. Saleem Masih, un jeune de 22 ans, s’est fait lyncher par un groupe d’hommes musulmans qui n’ont pas hésité à le torturer avec une barre de fer rougie au feu. Accusé d’avoir contaminé le puits duquel il avait puisé l’eau pour se laver après avoir passé la journée à travailler dans les champs, le jeune homme est mort des suites de ses blessures trois jours après, précise l’agence Fides.


huma-younus-2-aed.jpg

Lire aussi :
Pakistan : Huma, chrétienne de 14 ans, condamnée à rester mariée avec son ravisseur

Un acte fermement condamné par le Premier ministre pakistanais, Imran Khan : « Quiconque au Pakistan s’en prend à nos citoyens non-musulmans ou à leurs lieux de culte sera traité avec sévérité. Nos minorités sont des citoyens égaux de ce pays ». Actuel ministre des droits de l’Homme et des minorités du Pendjab, Ejaz Alam Augustine a également assuré que de sévères mesures allaient être prises contre les coupables et les policiers concernés. D’après le père de la victime, ces derniers auraient « assisté tels des spectateurs » au lynchage.

C’est dans ce même district « que les époux chrétiens Shama et Shahzad Masih furent brulés vifs sur la base de fausses accusations de blasphème en 2014. Le cas bien connu d’Asia Bibi était similaire : le litige commença à propos d’une source d’eau », a de son côté rappelé Nasir Saeed, directeur de l’ONG Centre for Legal Aid, Assistance and Settlement (CLAAS). « Le jeune étudiant Javed Anjum a été torturé pendant cinq jours pour avoir bu de l’eau du robinet d’une école coranique et il est mort après 11 jours d’agonie à l’hôpital ».




Lire aussi :
Asia Bibi à Aleteia : « À chaque instant, j’ai gardé Dieu dans mon cœur »

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Chrétienspakistan
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement