Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconPerles du Web
line break icon

Probablement la première photo connue de Notre-Dame de Paris

notre dame

Wikipedia

Bérengère Dommaigné - Publié le 18/02/20

Les réseaux sociaux offrent parfois de jolis sauts dans le temps. Jugez plutôt avec ce cliché qui réapparait régulièrement : Notre-Dame de Paris... sans flèche. Il s'agit probablement de la première photo connue du sanctuaire, un daguerréotype de 1838.

Magie des réseaux sociaux, cette photo de Notre-Dame de Paris datée de 1838 resurgit en ce moment et offre une belle plongée dans les inventions du XIXe siècle. Au milieu des années 1820, Louis Daguerre et Nicéphore Niépce inventaient, à Paris, l’un des premiers procédés photographiques de l’histoire : le daguerréotype. Il permettait de développer une image sur une plaque métallique grâce aux vapeurs d’iode. Cependant,  en 1838, si le temps de pose est encore extrêmement long, entre huit et dix heures, le procédé fonctionne plutôt bien. Tellement bien d’ailleurs, que Louis Daguerre, le seul survivant du duo d’inventeurs, peut désormais photographier en extérieur. En bon parisien, il va donc sortir dans les rues de la capitale avec son nouvel engin et capturer pour la première fois Notre-Dame !

Déjà, la cathédrale offre un parfait sujet de portrait, s’admire majestueuse, et sans flèche ! Car si la cathédrale a bien été construite avec un clocher contenant cinq cloches, en 1250, celui-ci fut démonté, cinq siècles plus tard, entre 1786 et 1792. Notre-Dame va alors rester sans flèche pendant près de 70 ans, avant qu’Eugène Viollet-le-Duc ne soit chargé de la rétablir à partir de 1860. Et pour rester dans les noms célèbres, le roman Notre-Dame de Paris de Victor Hugo sort en 1831, l’écrivain a donc lui aussi connu la cathédrale sans flèche, ce qui ne l’a pas empêcher d’y trouver l’inspiration !

En images : il y a plus de 800 ans débutait la construction de Notre-Dame de Paris
Tags:
Notre Dame de ParisParisphotographie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement