Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Remplacez Amazonie par Ariège, et vous lirez autrement la dernière exhortation du Pape

web2-merens-ariege-flickr.jpg
Flickr
Mérens-les-Vals, Ariège.
Partager

Très attendue et largement commentée, l’exhortation « Querida Amazonia » du pape François a donné à Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers, Couserans et Mirepoix, une idée pour le moins insolite : remplacer le terme « Amazonie » par sa région, l’Ariège. Le résultat est saisissant !

Et si l’Amazonie n’était autre que votre région ? Loin de considérations purement géographiques et géologiques, la dernière exhortation apostolique du pape François, Querida Amazonia, qui ne cesse de nourrir et d’alimenter les débats et conversations, a donné à Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers, Couserans et Mirepoix, une idée singulière… « En lisant la dernière exhortation apostolique du pape François sur l’Amazonie, en accueillant son contenu, j’ai constaté que cela correspondait à notre territoire l’Ariège, qui se trouve aux périphéries géographique et humaine du territoire français », explique-t-il à Aleteia. L’évêque a alors décidé de remplacer le mot Amazonie, par le mot Ariège. Et le résultat est frappant : « Il semblerait que notre Pape ait écrit précisément pour nous. Ce qu’il dit correspond à nos préoccupations pour annoncer l’Évangile dans notre diocèse », reprend-t-il.

« Je rêve d’une Ariège qui lutte pour les droits des plus pauvres, des gens du lieu, des derniers, où leur voix soit écoutée et leur dignité soit promue. Je rêve d’une Ariège qui préserve cette richesse culturelle qui la distingue, où la beauté humaine brille de diverses manières », traduit ainsi l’évêque pour sa région. « Je rêve d’une Ariège qui préserve jalousement l’irrésistible beauté naturelle qui la décore, la vie débordante qui remplit ses fleuves et ses forêts. Je rêve de communautés chrétiennes capables de se donner et de s’incarner en Ariège, au point de donner à l’Église de nouveaux visages aux traits Ariègeois ».

« Il est plus aisé de se pencher sur un texte si ce dernier parle de chez soi. »

Si l’exercice peut prêter à sourire, le résultat est saisissant de réalisme et traduit bien l’universalité de l’Église. « C’est une belle manière d’inviter les chrétiens de notre diocèse à lire l’exhortation, avec intérêt et bonheur sans trahir le contenu », rappelle Mgr Jean-Marc Eychemme. « Ce texte nous rejoint et nous éclaire pour les choix que nous faisons ici, dans notre diocèse. Le Pape nous parle de l’Église universelle mais en disant cela certains peuvent penser que parce que ça concerne tout le monde, ça ne concerne finalement personne. Il est plus aisé de se pencher sur un texte si ce dernier parle de chez soi ». « Chers amis, lisons cette lettre de notre Pape », invite Mgr Jean-Marc Eychemme sur le site de son diocèse. « Lisons là ensemble, et inspirons-nous des appels qu’elle porte pour renouveler le visage de notre Église en cette belle terre ariégeoise que le Seigneur nous a confiée ».