Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Au sanctuaire de Lalouvesc, on devient un peu plus chrétien »

La basilique saint François-Régis de Lalouvesc est l’œuvre de Pierre Bossan, également architecte des basiliques d’Ars et Fourvière à Lyon.
Christian Escoffier -Imagin Création
La basilique saint François-Régis de Lalouvesc est l’œuvre de Pierre Bossan, également architecte des basiliques d’Ars et Fourvière à Lyon.
Partager

Haut lieu spirituel de l’Ardèche, le sanctuaire Saint-François-Régis de Lalouvesc propose les exercices de saint Ignace « à tous les pèlerins, en particulier les plus petits et les plus humbles ». Il a rejoint il y a quelques jours l’association des Villes sanctuaires.

Après Lourdes, Rocamadour ou encore Vézelay, le sanctuaire François-Régis de Lalouvesc, en Ardèche, est devenu le 1er janvier dernier la dix-neuvième ville sanctuaire de France. Cette association vise à faciliter le séjour des pèlerins et des touristes, en faisant le lien notamment avec les offices de tourisme. C’est une belle récompense pour cette commune de 450 habitants, qui en faisait la demande depuis plusieurs années.

Saint François-Régis, le « père des pauvres »

Le sanctuaire est tenu par la compagnie de Jésus depuis l’arrivée de saint François-Régis en 1640. Missionnaire rural, il cherchait toujours à venir en aide aux plus humbles, ce qui lui valut le surnom de « père des pauvres ». Venu célébrer la messe de Noël à Lalouvesc, il tombe malade et meurt en huit jours. Une basilique lui est consacrée en 1877, et accueille depuis d’innombrables pèlerins. Deux prêtres de la communauté de Saint-Étienne – Lalouvesc gèrent le sanctuaire aujourd’hui. Ils proposent des retraites sur les exercices de saint Ignace.

La basilique saint François-Régis de Lalouvesc est l’œuvre de Pierre Bossan, également architecte des basiliques d’Ars et Fourvière à Lyon.
Christian Escoffier - Imagin Création
La basilique Saint-François-Régis de Lalouvesc est l’œuvre de Pierre Bossan, également architecte des basiliques d’Ars et Fourvière à Lyon.

« Beaucoup de pèlerins viennent boire à l’eau de la fontaine Saint-Régis, et il y a fréquemment des guérisons spirituelles et physiques », témoigne le père Pierre Iratzoquy, recteur de la basilique. « Le sanctuaire de Lalouvesc est un lieu où les gens viennent chercher la paix, et où l’on devient un peu plus chrétien », ajoute-t-il. Selon lui, « le livre des exercices de saint Ignace que nous mettons à disposition des pèlerins est un livre qui ne se lit pas, mais qui se fait. Si vous lisez une ordonnance, ça ne vous fait rien. Ce qu’il faut, c’est faire ce qui est écrit ! » Pour les plus courageux, le père Pierre Iratzoquy recommande le GR 430 : baptisé « chemin de saint Régis » et long de 70 kilomètres, il relie Lalouvesc à un autre haut lieu de pèlerinage : le Puy-en-Velay.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]