Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconBelles Histoires
line break icon

Tomasito, l'adolescent qui a demandé à être enterré près du pape François

CEMETERY

Johannes Müller | CC BY-SA 3.0

Le cimetière teutonique, au Vatican.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 09/12/19

Décédé à l'âge de 11 ans, ce jeune Argentin avait demandé à être enterré auprès du pape François, qu'il avait rencontré quand il était archevêque de Buenos Aires (Argentine).

Son souhait le plus cher a été exaucé. C’est l’histoire émouvante que révèle le quotidien italien La Stampa, après avoir échangé avec le pape François, en racontant le bel itinéraire de Tomás, surnommé Tomasito. Mort à 11 ans d’un cancer, ce jeune Argentin était le neveu du secrétaire de Mgr Joaquín Mariano Sucunza, vicaire général de Jorge Bergoglio quand il était archevêque de Buenos Aires. Il avait rencontré le futur pape à plusieurs reprises et avait été touché par sa personnalité.

Un cimetière pour VIP

Juste avant sa mort, l’adolescent avait exprimé son vœu le plus cher. Alors que certains auraient peut-être émis le souhait de rencontrer Maître Gims ou d’escalader l’Himalaya, il avait confié qu’il désirait être enterré près du pape François au Vatican. Grâce au pontife argentin, les cendres de Tomasito ont pu rejoindre en 2015 le cimetière teutonique (ou cimetière des Allemands).




Lire aussi :
Tanguy, un boute-en-train qui était « très doué pour le bonheur »

Situé hors des murs du Vatican, le lieu bénéficie du statut d’extraterritorialité car on y accède par le Vatican. À quelques pas de la résidence Sainte-Marthe, il jouxte la salle Paul VI. Si l’on excepte la nécropole de la basilique Saint-Pierre, il s’agit du seul cimetière du Vatican. Y reposer relève d’un rare privilège étant donné la toute petite taille de l’endroit et les conditions d’admission strictes. Y sont enterrés religieux, hauts prélats, princes, intellectuels et artistes d’origine allemande ainsi que, depuis 2015, un sans-abri flamand qui vivait à proximité de la place saint-Pierre.

À priori, Tommasito ne sera pas enterré à côté du pape François stricto sensu — puisque les papes sont traditionnellement enterrés dans la nécropole de la basilique Saint-Pierre — mais à quelques centaines de mètres. Il est décrit par le successeur de Pierre comme un jeune dont l’attitude et la piété ont transformé ses parents. Sa vie est « un beau témoignage » et une « source d’amour et de chaleur ». Enfant intelligent et joyeux au cœur généreux, il rayonnait de l’amour de Dieu et s’était préparé à mourir, raconte le Saint-Père.

En images : Les plus beaux cimetières au monde
Tags:
ArgentineEnfantsmaladiePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : Mgr Aupetit invite ...
Domitille Farret d'Astiès
Après The Voice, les prêtres orthodoxes sorte...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement