Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 02 avril |
Saint François de Paule
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La messe Rorate, une autre manière de vivre l’Avent

MESSE RORATE

© Paroisse Saint-André

Messe Rorate en 2016 à la paroisse Saint-André de Reims (Marne). Le prêtre élève l'hostie à la simple lueur des cierges.

Domitille Farret d'Astiès - publié le 05/12/19 - mis à jour le 28/11/22 le 14:34

Durant l'Avent, dans certaines paroisses, il est possible de vivre des messes "Rorate". Célébrées tôt le matin à la seule lueur des bougies, elles permettent de se préparer à la venue de Jésus... autrement.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Fermez les yeux, humez l’air frais du petit matin, contemplez ces flammes vacillantes au parfum d’éternité… Durant l’Avent, dès potron-minet, quand certains dorment encore à poings fermés, quelques paroisses proposent des messes Rorate, célébrées avant l’aube et à la seule lueur des bougies. Leur nom vient du premier mot de l’hymne grégorienne Rorate caeli desuper chantée au tout début de la messe et qui signifie « Cieux, distillez d’en haut votre rosée » (Es 45, 8). Très pratiquée dans les pays alémaniques, cette liturgie permet de vivre l’attente de l’avènement du Christ de façon incarnée. « En France, je pense qu’il y a un certain renouveau. Cela prend un petit peu d’ampleur », note auprès d’Aleteia le frère Cyrille-Marie Richard, dominicain et aumônier des étudiants à Strasbourg, qui leur propose cette démarche depuis 2018.

« Cette Lumière qu’on attend »

La célébration, qui se tient chaque mercredi à 6h15, est suivie des laudes à 7h30. « Nous sommes une bonne quarantaine. Et c’est déjà pas mal, quand il s’agit de faire se lever des étudiants pour une messe à 6h15 », s’amuse le religieux. « Il y a plusieurs aspects de la bougie. Il ne faut pas se le cacher, c’est un peu romantique », lance-t-il pour commencer. « C’est très beau et cela souligne des détails que l’on ne voit pas habituellement. Quand on la tient près du visage, elle fait ressortir certains traits que l’on ne voit pas habituellement », explique-t-il, osant le parallèle avec les tableaux de Georges de La Tour.

« C’est une toute petite flamme prête à s’éteindre, qui peine à percer l’obscurité de l’église. L’obscurité a quelque chose de notre vie et la lumière symbolise cette Lumière qu’on attend. L’Enfant-Jésus est comparable à cette petite lumière. Peu l’ont reconnu dans la nuit de Bethléem ».

MESSE RORATE
Messe Rorate en 2016 à la paroisse Saint-André de Reims (Marne). La flamme des bougies vacille dans l’obscurité.

Au-delà des aspects esthétique et symbolique, il reconnaît l’aspect extraordinaire de cette liturgie, que renforce le decorum spécial. « On se lève tôt le matin pour la prière. Il y a quelque chose d’un peu extraordinaire qui marque le début d’une journée qui sera ordinaire. Même si c’est difficilement perceptible, c’est quelque chose qui nous vient du Ciel ». Le père Stephan Lange, curé de la paroisse Saint-André à Reims, parle de veiller ensemble. Chez lui, la démarche existe depuis sept ans. Chaque vendredi de l’Avent, à 6h45, la messe Rorate rassemble chaque année entre 200 et 250 personnes, parmi lesquelles une petite centaine d’enfants. Le prêtre s’en réjouit. « On fait un effort physique commun pour se lever tôt. Cela permet de se lever tous ensemble, d’être des veilleurs avant le lever du jour. Une manière à la fois simple et belle de se mettre en route vers Noël.

Tags:
AventMesseNoël
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement