Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Un candidat de The Voice Kids au Mexique : « Je veux être prêtre comme Jean Paul II »

THE VOICE
Partager

Lors de l’émission mexicaine « La Voz Kids », l’équivalent de notre « The Voice Kids », l’un des jeunes candidats a affirmé qu’il voulait devenir prêtre comme le pape Jean Paul II. Une réponse inattendue qui en a surpris plus d’un.

« Les enfants sont merveilleux », s’enthousiasmait Alain Chabat dans « L’école du fan », parodiant l’animateur de télévision Jacques Martin. Le jeune Luis Ernesto en est la preuve vivante. Le petit garçon a participé au télé-crochet mexicain « La Voz Kids », qui équivaut à notre « The Voice Kids » national, qui permet à des enfants de montrer leur talent musical à un jury composé de professionnels. Après leur passage, le jury a coutume d’interroger les jeunes candidats sur leurs aspirations, leur demandant ce qu’ils veulent faire plus tard. Luis Ernesto a ébahi la salle entière et des millions de téléspectateurs en répondant très spontanément à la question : « Je veux être chanteur et prêtre, comme le pape Jean Paul II ».

« Garde cela dans ton cœur »

Une réponse qui n’a pas laissé les jurés indifférents. Et lorsque l’un d’eux lui a demandé d’expliquer pourquoi, le garçonnet a alors affirmé avec simplicité : « Parce que je veux que les gens soient bons et qu’il y ait la paix dans le monde ».

https://www.facebook.com/watch/?v=568500963960138

De quoi faire craquer les trois jurés qui se sont approchés de lui et l’ont entouré pour échanger davantage avec lui. L’un d’entre eux, ému, lui a donné ce conseil : « Ne cesse pas de chanter et surtout ne cesse pas de ressentir cela. Quand nous vieillissons, nous oublions ce que nous avons dans le cœur depuis que nous sommes enfants. Continue à chanter, souviens-toi toujours de qui tu es et garde cela dans ton cœur ». Si Luis Ernesto n’a pas été sélectionné, son témoignage de foi aussi puissant qu’attendrissant restera dans les mémoires.