Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Oise : un prêtre âgé retrouvé mort brutalement dans son domicile

© Photo by LOIC VENANCE / AFP
Partager

Le corps sans vie du père Roger Matassoli, un prêtre de 91 ans, a été retrouvé dans son domicile d’une petite commune de l’Oise. Une enquête est en cours.

Le père Roger Matassoli, un prêtre retraité de 91 ans, a été retrouvé mort lundi 4 novembre 2019 dans son domicile de Ronquerolles, un hameau situé sur la commune d’Agnetz (Oise) à une vingtaine de kilomètres de Beauvais. Le père Bernard Grenier, curé de la paroisse de Clermont – dont dépend le village d’Agnetz – a expliqué à l’AFP qu’il s’agissait d’un « homme très cordial, simple, chaleureux ». « Il a été prêtre ici pendant très longtemps, il est bien connu dans la région », a-t-il affirmé. « Il se rendait disponible autant qu’il pouvait, il allait porter l’eucharistie à ses paroissiens, c’était un type bien ».

« Des conditions manifestement violentes »

L’enquête menée par la gendarmerie de Clermont souligne pour le moment une mort brutale. « La victime est morte dans des conditions manifestement violentes », a indiqué le procureur de la République, Florent Boura, dont le Courrier Picard rapporte les propos. « L’autopsie, pratiquée ce mardi matin, a révélé que le prêtre est mort asphyxié. Des traces de coups ont été relevées à l’abdomen, au visage et au crâne ». Un homme de 19 ans, qui souffre de « problèmes psychologiques », a été arrêté. Il aurait été interpellé au volant de la voiture de la victime.

Une enquête diligentée par la gendarmerie est en cours pour déterminer les circonstances et les mobiles de cet acte », a indiqué Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais depuis 2010, dans un communiqué. « La piste d’un homicide est privilégiée. Un suspect est interrogé. Nous pensons à sa famille et prions pour lui ».

Lire aussi : Découvrez cette ancienne et magnifique prière pour les défunts

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]