Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconBelles Histoires
line break icon

Comment Padre Pio a empêché les Alliés de bombarder son monastère

© GoneWithTheWind - Shutterstock

Philip Kosloski - Publié le 12/10/19

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, Padre Pio s’était engagé auprès des habitants à ce qu’aucune bombe ne touche leur petite ville. Il semblerait qu’il soit intervenu personnellement pour tenir sa promesse.

À partir de 1943, l’Italie fut occupée par l’Allemagne nazie, et les forces alliées tentèrent à plusieurs reprises de libérer le pays. D’après plusieurs rapports, les services secrets avaient repéré un dépôt de munitions allemandes près de San Giovanni Rotondo, la ville dans laquelle était situé le monastère de Padre Pio. Dès le début de la guerre, le religieux s’était engagé auprès des habitants : aucune bombe ne toucherait leur petite ville. Dans son ouvrage intitulé Padre Pio et l’Amérique, l’auteur Frank Rega raconte ainsi « qu’aucun des avions alliés censés bombarder la région de San Giovanni Rotondo ne parvint à accomplir sa mission. Il y avait souvent de mystérieux dysfonctionnements et des problèmes mécaniques, et les bombes tombaient dans des champs déserts, ou les avions déviaient de leur cap… ».




Lire aussi :
La prière « irrésistible » de Padre Pio

Il y a aussi cette histoire du « moine volant » que rapporte l’auteur. Un pilote américain s’apprêtait à lancer une bombe sur la ville lorsque « soudain, il vit devant lui l’image d’un moine dans le ciel faisant des gestes de la main pour signaler à l’avion de faire demi-tour. Sous le choc, le pilote obéit et fit tomber ses bombes à un autre endroit. Lorsqu’il revint à la base et raconta ce qui s’était produit, son supérieur décida de le placer en observation à l’hôpital pour cause de fatigue. » Le pilote ne parvint pas à oublier cette image et à la fin de la guerre, il fit des recherches pour retrouver ce moine. Il finit par retourner à San Giovanni Rotondo et comprit que le « moine volant » n’était autre que Padre Pio.

On pourrait croire à un roman fantastique, mais une chose est sûre, la ville de San Giovanni Rotondo fut épargnée pendant la guerre et plusieurs pilotes rapportèrent avoir vu l’image d’un moine qui volait dans le ciel à l’endroit où ils auraient dû faire exploser leurs bombes. Si ces histoires sont vraies, elles sont une preuve supplémentaire de l’immense aura de Padre Pio et des extraordinaires grâces qui furent les siennes. Il était uni à Dieu de manière si intime qu’il avait le pouvoir de bilocation. Sa relation à Dieu, dont la dimension dépasse le temps et l’espace, était si intense qu’il parvenait à se trouver à deux endroits en même temps. Bien sûr, ce pouvoir lui venait de Dieu et ne pouvait reposer sur ses propres forces. Jésus ne nous a-t-il pas dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible » (Mt 19,26).

De rares images de Padre Pio, mystique de Dieu :
Tags:
deuxième guerre mondialePadre Pio
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement