Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconAu quotidien
line break icon

Une université américaine ouvre un Institut de la gentillesse

© Shutterstock / goodluz

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 27/09/19

L’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) vient d'ouvrir un Institut de la gentillesse destiné à mieux comprendre ses mécanismes et à inciter à la pratiquer.

Votre voisine alsacienne vous apporte un morceau de la délicieuse tarte aux quetsches qui sort tout juste de son four. Au détour de la cafétéria, une collègue de travail vous offre une tasse de café. Alors que vous n’avez pas le moral, votre petit frère vous écoute vider votre sac au téléphone pendant plus d’une heure. La gentillesse fait du bien — ce n’est pas un scoop — mais saviez-vous qu’elle est, en outre, bonne pour la santé ? C’est pourquoi l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) vient d’ouvrir le Bedari Kindness Institute, destiné à explorer le sujet.

« Traduire cette recherche en pratiques concrètes »

Cet institut « adoptera une approche interdisciplinaire pour comprendre la gentillesse, à travers l’évolution, la biologie, la psychologie, l’économie, la culture et la sociologie », explique l’université dans un communiqué. Son objectif est de « soutenir la recherche mondiale sur la gentillesse et de créer des opportunités pour la traduire en pratiques concrètes ».

En étudiant la question, les universitaires de l’UCLA ont en effet observé que la gentillesse avait un impact positif sur le bien-être physique et mental des personnes. Il semblerait même qu’elle réduise la dépression ainsi que le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires. Charge aux chercheurs d’étudier les actions, les pensées, les sentiments et les institutions sociales associées à la gentillesse pour ensuite inciter les homes et les femmes à la pratiquer pour construire des sociétés plus humaines.




Lire aussi :
Pratiquez-vous la gentillesse ?

« Au milieu de la politique mondiale actuelle, de la violence et des conflits, l’Institut UCLA Bedari Kindness cherche à être un antidote », a déclaré Darnell Hunt, doyen de la division des sciences sociales à UCLA,  dont le Los Angeles Times rapporte les propos. Un don de 20 millions de dollars de la fondation Bedari permettra de financer les projets de recherche de l’institut.

En images : Quinze conseils de grands saints pour passer de l'arrogance à l'humilité
Tags:
États-Unisgentillesserecherche
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement