Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Abbé Pierre Amar : « Même si vous n’arrivez pas à prier, offrez ce que vous portez »

Partager

« Le prêtre est un aidant, il passe sa vie à aider les gens. Pour la première fois j’ai été aidé. Ça a changé ma vie, ça m’a bouleversé ». Aleteia a rencontré le père Pierre Amar qui publie cette semaine « Hors service », un livre témoignage dans lequel il revient sur son hospitalisation en urgence, les opérations qu’il a subies et les longs mois de convalescence qui ont suivi.

Prêtre du diocèse de Versailles, le père Pierre Amar, également cofondateur du site Padreblog, va vite. Très connecté, il mène de nombreux projets de front auprès des jeunes, des couples, des familles. Mais à l’été 2018 sa vie bascule. Opéré en urgence pour ce qui semble être une péritonite, on lui découvre finalement une « tumeur envahissante ». « J’ai redécouvert avec émotion que ce qui était important c’était ce que j’étais et non pas ce que je faisais. », a-t-il confié à Aleteia à l’occasion de la sortie de son livre Hors service ce 11 septembre. « Mieux encore, j’ai compris que ce que le Christ fait en moi, à travers mon ministère, mon sacerdoce, est plus important que ce que je fais moi-même en me jetant à corps perdu dans le ministère et dans la paroisse ».

Lire aussi : Hospitalisation : comment soutenir une famille dans l’épreuve ?

« L’expérience a été rude, salutaire », assure-t-il. Une expérience de l’abandon, de la fragilité et de la dépendance que le prêtre décrit avec simplicité et authenticité. « Mais elle a aussi été un temps de grâce. Je ne l’aurais pas dit il y a un an parce que j’étais sur mon lit d’hôpital. Aujourd’hui je peux dire que je reviens de ce voyage le cœur renouvelé. Le cœur de l’homme certes, mais aussi le cœur du prêtre ».

web2-couverture-amar-hors-service-artege.jpg
Artège

Hors service, père Pierre Amar, Artège, septembre 2019, 12,9 euros.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]