Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Dix conseils pour éviter le blues de la rentrée

WOMAN

By gpointstudio | Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 04/09/19 - mis à jour le 24/08/21

Difficile d'échapper au blues de la rentrée de septembre. Comment respirer avant de manquer de souffle, réfléchir avant de foncer, rester centrés au lieu de nous disperser...? Voici dix conseils-remèdes afin de prolonger la sérénité gagnée cet été et adoucir le retour à la réalité.

On connaît tous ce petit pincement au cœur lorsqu’arrive le dernier jour de vacances et que s’esquisse à l’horizon l’imminence de la rentrée avec son cortège d’obligations retrouvées : horaires serrés, trajets de métro, rendez-vous chez le dentiste, réunions parents-profs… Le retour de vacances provoque souvent un sentiment de perte. Il marque la fin d’une période heureuse, où l’on a choisi l’endroit où on aimerait vivre, les gens avec qui on aimerait passer le plus de temps possible.


FIRST DAY AT SCHOOL

Lire aussi :
Rentrée scolaire : porter un regard d’espérance sur son enfant

Et puis le retour de vacances, c’est retrouver son quotidien, sa vie d’avant les vacances avec des choses que l’on n’aime peut-être pas forcément. Enfin, c’est aussi une année qui recommence avec parfois le besoin de repartir sur de nouvelles bases. On s’interroge alors sur ses choix de vie, certains s’inquiètent en se demandant : que me réserve cette nouvelle année ? La rentrée, c’est donc comme une petite onde de choc… Mais que l’on a déjà connue à chaque rentrée !

Découvrez en cliquant sur le diaporama ces dix conseils pour une rentrée bien en douceur :

Tags:
Rentrée scolairevie professionnelle
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement