Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les bijoux Calabrune, quand l’amitié devient créative

CHARLOTTE BOURDERY ET THAÏS LANNE
©Calabrune
Charlotte et Thaïs, co-fondatrices de la Maison de Joaillerie Calabrune.
Partager

La Maison de Joaillerie fine Calabrune, c'est une aventure humaine dont beaucoup rêvent. Une amitié qui se tisse au fil des ans, des souvenirs d'enfance, une passion commune pour les bijoux et enfin l'idée de créer ensemble une entreprise. Charlotte Bourdery et Thaïs Lanne l'ont fait en fondant Calabrune. Rencontre.

Calabrune, c’est avant tout l’histoire de deux amies. Thaïs (27 ans) et Charlotte (29 ans) ont toujours aimé les jolis bijoux. Pourtant, lassées de voir leurs trouvailles trop rapidement abimées, elles ont rêvé de créations qui puissent être aussi belles que durables. « Dans l’univers de la joaillerie, nous avons constaté qu’il manque une Maison capable de proposer des pièces de haute qualité, à prix accessibles … à mi-chemin entre le luxe et la bijouterie fantaisie. En résumé, nous voulions des bijoux contemporains, à la fois élégants et sobres, que l’on puisse porter tous les jours », soulignent-elles.

Des inspirations complémentaires

Ambition satisfaite depuis 2018, l’année où les deux jeunes femmes se sont lancées dans la création de Calabrune, une Maison de Joaillerie qui se distingue par sa capacité à marier vermeil et pierres fines. Diplômées de Grandes Écoles, Charlotte et Thaïs ont travaillé quelques années avant de se lancer, toutes les deux irrésistiblement attirées par l’entrepreneuriat. « Démarrer ensemble cette aventure nous a tout de suite séduites, confie Thaïs. L’idée de Calabrune est venue assez naturellement, en raison de nos histoires respectives ». Les deux jeunes femmes mûrissent le projet pendant plusieurs mois avant de franchir le pas. Elles créent leur Maison de Joaillerie avec l’exigence de travailler des matières précieuses choisies avec beaucoup de soin auprès de fournisseurs de confiance.

CHARLOTTE BOURDERY ET THAÏS LANNE
©Calabrune

 

Mon premier souvenir de bijoux, c’est certainement dans l’atelier de ma grand mère.

Calabrune prend d’abord racine dans le Gard où Thaïs passe depuis toujours ses vacances en famille. Sa grand-mère y possède un atelier où elle confectionne des bijoux ornés de pierres d’Afrique. Enfant, Thaïs se souvient avoir passé du temps avec elle dans son atelier. C’est là où est probablement née sa propre créativité. « Mon premier souvenir de bijoux, c’est certainement dans l’atelier de ma grand mère », se souvient-elle.

Une nouvelle collection pour évoquer la beauté de la nature

Co-auteurs de chaque collection déclinée en bagues, colliers, broches, boucles d’oreilles ou bracelets, les deux créatrices s’inspirent essentiellement de la nature et de leur environnement… « Nous dessinons ensemble toutes les collections ; nous trouvons l’inspiration dans des jeux de lumières, de matières, des courbes… », confie Thaïs. Soucieuses de la qualité de leurs pièces, Charlotte et Thaïs décident d’utiliser le vermeil. Composé d’argent massif et recouvert d’or 18 carats, il est classé parmi les métaux précieux. Quant aux pierres fines, elles sont naturelles, non traitées, et proviennent du monde entier.

CALABRUNE
©Calabrune

La Maison est aujourd’hui installée à Paris, la ville où Charlotte a grandi, au sein d’une famille d’entrepreneurs. C’est son père, architecte, qui lui a transmis dès l’enfance sa passion pour le design et l’importance du détail dans une création artistique. « Pour que nous apprenions à dessiner, il nous emmenait face à de beaux paysages et nous apprenait à les reproduire, nous montrait comment mesurer et conserver les proportions, mettre en forme la perspective… C’était un moment privilégié. »

Disponible en ligne depuis quelques jours, la nouvelle collection « Jardins d’été » évoque les paysages de mer et de plages de sable en Bretagne ou dans le sud de la France.

Il faut oser, ne jamais avoir peur de voir les choses en grand.

À celles qui voudraient entreprendre, Charlotte et Thaïs répondent d’une seule voix : « Oser se lancer dans la réalisation, même si le projet n’est pas parfaitement ficelé. Se fixer des échéances et ne pas se poser de questions jusqu’à les atteindre. » « L’entrepreneuriat est une formidable source d’épanouissement. Avec de la volonté, de l’enthousiasme et du travail, le projet se lance plus facilement que ce qu’on peut imaginer !» souligne Thaïs. C’est aussi une question d’équilibre : « Il faut oser, ne jamais avoir peur d’être ambitieuse et de voir les choses en grand… Être convaincue, déterminée… et optimiste ! Il faut savoir se détacher du regard des autres, mais aussi écouter les conseils et les critiques. Et surtout, rester humble, se remettre en question et rebondir », ajoute Charlotte.

Créer à deux, un véritable atout

Le fait d’avancer à deux est pour Charlotte et Thaïs un véritable atout. « Déjà parce qu’on avance deux fois plus vite ! Travailler en duo permet de partager les moments forts de cette aventure, les joies comme les galères. Et puis dans la création des bijoux, le fait d’être deux est un vrai plus pour enrichir la créativité.” Calabrune semble être née sous une bonne étoile.

En images : Les beaux jours inspirent la nouvelle collection de Calabrune

 

Calabrune vous accueille dans sa boutique éphémère du 28 mai au 16 juin au 54 rue Charlot, 75003 Paris.

En partenariat avec

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]