Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le club de water-polo de Marseille, en finale de l’Euro Cup, mise sur la Bonne Mère

Capture écran Facebook
Partager

Alors que les membres de l’équipe marseillaise de water-polo disputeront la finale de l'Euro Cup ce 13 avril au Monténégro, ils sont allés confier leur match à... Notre-Dame de la Garde.

Aucun club français ne l’a jamais remportée mais ce week-end, cela pourrait bien changer. Pour la première fois de leur histoire, les poloïstes du Cercle des Nageurs de Marseille (CNM) disputeront ce 13 avril au Monténégro la finale de l’Euro Cup, deuxième plus importante compétition européenne de water-polo. Pour mettre (toutes) les chances de leur côté, les sportifs se sont rendus à la basilique de Notre-Dame de la Garde, à Marseille, et se sont recueillis durant une demi-heure devant la Bonne Mère, rapporte La Provence.

« Le sacré est là on ne peut pas le nier, maintenant le sacre serait la cerise sur le gâteau », a confié au quotidien local leur président Paul Leccia. « Ce serait l’apothéose pour les joueurs et pour le club. On y croit, même si on sait que ce sera difficile. »

Un « déplacement » qui avait particulièrement réussi aux footballeurs de l’Olympique de Marseille : en 1993, avant la finale de la prestigieuse Ligue des champions (la compétition européenne de football n°1), Didier Deschamps et ses coéquipiers avaient arpenté les pentes escarpées qui mènent à Notre-Dame de la Garde afin de confier à la Vierge le match qui les opposait à l’AC Milan. Si l’issue est la même pour les poloïstes du CNM, peut-être devra-t-on rebaptiser la Vierge marseillaise la « Bonne Mère des sportifs »…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]