Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Le club de water-polo de Marseille, en finale de l’Euro Cup, mise sur la Bonne Mère

water-polo-capture.jpg

Capture écran Facebook

Sarah Choteau - publié le 11/04/19

Alors que les membres de l’équipe marseillaise de water-polo disputeront la finale de l'Euro Cup ce 13 avril au Monténégro, ils sont allés confier leur match à... Notre-Dame de la Garde.

Aucun club français ne l’a jamais remportée mais ce week-end, cela pourrait bien changer. Pour la première fois de leur histoire, les poloïstes du Cercle des Nageurs de Marseille (CNM) disputeront ce 13 avril au Monténégro la finale de l’Euro Cup, deuxième plus importante compétition européenne de water-polo. Pour mettre (toutes) les chances de leur côté, les sportifs se sont rendus à la basilique de Notre-Dame de la Garde, à Marseille, et se sont recueillis durant une demi-heure devant la Bonne Mère, rapporte La Provence.

« Le sacré est là on ne peut pas le nier, maintenant le sacre serait la cerise sur le gâteau », a confié au quotidien local leur président Paul Leccia. « Ce serait l’apothéose pour les joueurs et pour le club. On y croit, même si on sait que ce sera difficile. »




Lire aussi :
Vidéo : que voit vraiment la « Bonne Mère » de Marseille ?

Un « déplacement » qui avait particulièrement réussi aux footballeurs de l’Olympique de Marseille : en 1993, avant la finale de la prestigieuse Ligue des champions (la compétition européenne de football n°1), Didier Deschamps et ses coéquipiers avaient arpenté les pentes escarpées qui mènent à Notre-Dame de la Garde afin de confier à la Vierge le match qui les opposait à l’AC Milan. Si l’issue est la même pour les poloïstes du CNM, peut-être devra-t-on rebaptiser la Vierge marseillaise la « Bonne Mère des sportifs »…

Tags:
Marseillenotre-dame de la gardeSport
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement