Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Novak Djokovic à la rescousse d’une chapelle niçoise

NOVAK DJOKOVIC
ANDREJ ISAKOVIC | POOL | AFP
Partager

L’ex numéro un mondial de Tennis Novak Djokovic ne compte pas laisser une chapelle orthodoxe fermer ses portes. Il s’est dit prêt à « aider » la communauté serbe à garder son lieu de culte.

Novak Djokovic n’en serait pas à sa première chapelle sauvée. Le joueur de Tennis, ancien numéro un mondial, s’est dit prêt à aider financièrement la chapelle francophone orthodoxe de la Dormition, à Nice. Cette dernière est située dans un local, au 3 rue Fodéré dans le vieux Nice, qui abrite des fresques d’Eugraph Kovalevsky, premier évêque de l’Église catholique orthodoxe de France. La communauté serbe voit son lieu de prière menacé depuis le décès de la propriétaire de l’immeuble qui l’abrite, il y a deux ans. Ses héritiers souhaitent déloger les locataires afin de revendre le local.

Lire aussi : Novak Djokovic : « Avant d’être sportif, je suis chrétien »

De nationalité serbe, Novak Djokovic, qui habite à vingt kilomètres de la ville azuréenne sur le rocher de Monaco, a décidé de ne pas laisser la fatalité clore la belle histoire de cette chapelle. En décembre dernier, le tennisman a publié sur son compte Instagram, une photo où on le voit allumer un cierge dans ses murs, en compagnie de son fils, à l’occasion d’une fête de la communauté. La justice étant saisie pour expulser l’association orthodoxe, l’entourage du champion confie au Figaro qu’il « pense aider » la chapelle, « probablement avec un don en argent ».

Facebook
Djokovic aux pieds des fresques dans la chapelle de la Dormition

Un sportif tourné vers le Christ

Novak Djokovic a réussi à utiliser sa notoriété pour aider sa communauté. Profondément orthodoxe, il s’est distingué en recevant l’ordre de Saint-Sava au premier degré, de la part du patriarche de l’Église serbe, Irénée. Une récompense pour avoir contribué financièrement à la rénovation d’un monastère au Kosovo. Après avoir remporté le tournoi Masters d’Indian Wells et empoché un chèque de 600.000 dollars, le Serbe a offert 100.000 euros au monastère serbe de Gracanica, un magnifique édifice datant du XIVe siècle. La somme a permis de racheter une parcelle avoisinante.

Lire aussi : Quatre joueurs de tennis portés par leur foi

Déjà, dans le village natal de son père, au Monténégro, l’ancien numéro un au classement de l’ATP avait fait construire une chapelle. Il est également connu pour soutenir financièrement le monastère des Saints-Archanges et de Hilandar, sur le mont Athos. Des donations cultuelles qui s’ajoute à sa fondation « Novak » qui vient en aide aux enfants défavorisés de Serbie.

Ces légendes du sport qui rendent grâce après un exploit :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]