Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Orne : vives inquiétudes après la disparition du père Joël Yougbaré

Joël Yougbaré

© Paroisse Saint Vigor

Le père Joël Yougbaré lors d'un séjour à Athis-de-l'Orne

Hervé Grandchamp - publié le 20/03/19

Au Burkina Faso, le père Joël Yougbaré est porté disparu depuis dimanche. Parti pour célébrer la messe dans un village de la province de Doum, le prêtre n’est jamais revenu et ses proches n’ont plus aucun signe de vie. Il avait effectué plusieurs missions dans l’Orne pendant la période estivale ces dernières années.

Dimanche 17 mars, le père Joël Yougbaré, prêtre Burkinabè aurait été enlevé alors qu’il se rendait dans un village de la province de Doum, à la frontière du Burkina Fasso avec le Mali. S’inquiétant de ne pas le voir rentrer après qu’il eut célébré une messe dans un village voisin, ses proches ont tenté de le joindre par téléphone. Les coups de fils répétés ont d’abord sonné dans le vide avant que les appels ne soient directement renvoyés vers sa messagerie. Monseigneur Laurent Dabiré, évêque de Dori a rapidement dès dimanche prévenu les autorités et appelé dans un communiqué à rester en « communion de prière pour sa sauvegarde ».




Lire aussi :
Burkina Faso : un missionnaire tué dans une attaque djihadiste

Le père Joël Yougbaré avait effectué plusieurs missions en France, dans l’Orne notamment. Il venait pendant l’été seconder des curés dans leur ministère. Il a ainsi officié à Sées en 2012 et à Athis-de-l’Orne en 2015 et en 2018. Contacté par Aleteia, le Père Michel Renaud curé de la paroisse Saint Vigor d’Athis évoque un homme « discret avec une grande profondeur d’âme”. Il raconte comment “la communauté paroissiale avait tissé de vrais liens avec lui. C’était un ami qui était reçu dans les familles”, souligne-t-il. La messe de mardi a été célébrée à l’intention du père Yougbaré, une cinquantaine de paroissiens étaient présent.


BISHOP ZERBO

Lire aussi :
Mali : les églises catholiques cibles des islamistes

Le Burkina Faso partage avec le Mali quelque 1.000 kilomètres de frontière. Le pays est fréquemment en proie à des troubles et a plusieurs fois été victime d’attaques terroristes, une centaine ces trois dernières années. Les actes terroristes sont attribués aux groupe djihadiste Ansaroul Islam et au groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). Ces deux organisations ont provoqué la mort de 280 personnes depuis 2015.

Tags:
burkina fasodjihadisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement