Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand la musique de Lou Reed résonne dans la cathédrale de New York

© Capture d'écran Google Street
Cathédrale Saint-Jean le Théologien de New York.
Partager

Plus de cinq ans après sa disparition, les guitares de l’icône du rock Lou Reed se sont produites dans la cathédrale Saint-Jean le Théologien de New York (États-Unis).

Son célèbre album New York fête ses 30 ans et sa musique résonne encore dans les cœurs de nombreuses personnes. Lou Reed, interprète de Perfect Day et Walk on the Wild Side, surnommé le « prince de la nuit et des angoisses » par Andy Warhol, aurait fêté son 77e anniversaire en ce mois de mars.

Ce mercredi, plus de cinq ans après sa mort, ses guitares ont à nouveau résonné dans la cathédrale Saint-Jean le Théologien de New York (Église épiscopale des États-Unis). Trente artistes se sont produits, dont sa veuve Laurie Anderson, elle-même musicienne. « Le principal intéressé n’est pas là, mais son esprit nous accompagne », a-t-elle déclaré. Pendant plusieurs heures, les « drones » du chanteur (un assemblage de guitares et d’amplis qui donne un son particulier) ont fait vibrer les cœurs des passionnés sous les voûtes de ce lieu monumental, se mêlant au départ aux orgues de la cathédrale.

Lire aussi : « Jesus », la chanson méconnue de Freddie Mercury

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]