Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Basilique Saint-Denis : des vitraux et l’orgue vandalisés

© Wikimedia commons
L'orgue Cavaillé-Coll de la basilique Saint-Denis.
Partager

Dans la nuit du 2 au 3 mars, une ou plusieurs personnes se sont introduites dans la basilique Saint-Denis et ont dégradé des vitraux et l’orgue. Une enquête a été ouverte.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

C’est l’un des plus beaux joyaux de l’histoire de France. La basilique Saint-Denis, célèbre pour abriter les tombeaux des rois des France, a été la cible d’actes de vandalisme dans la nuit du 2 au 3 mars. D’après les premières conclusions, un individu se serait introduit sur la terrasse de la basilique — profitant des échafaudages installés — en cassant l’un des vitraux. Des traces de sangs ont été retrouvées sur place. Après avoir pénétré à l’intérieur, celui-ci se serait certainement retrouvé coincé à l’intérieur de l’orgue. C’est l’organiste titulaire, qui, le dimanche matin, s’est rendu compte des dégâts. Les portes du buffet du grand orgue étaient endommagées, tout comme le moteur de l’instrument. Le malfaiteur a certainement tenté par tous les moyens d’ouvrir la porte, saccageant au passage une grande partie de la soufflerie. Premier orgue construit par Cavaillé-Coll, et inauguré en 1841, l’orgue de Saint-Denis est considéré comme un des plus beaux instruments romantiques de France.

Une enquête pour « dégradations de biens publics » vient d’être ouverte et confiée au commissariat de Saint-Denis. Pour le moment, impossible d’expliquer le mobile mais la piste du vol n’est pas écartée. L’enquête permettra également de découvrir si le malfaiteur était seul ou accompagné. En attendant, les réactions ne se sont pas fait attendre sur les réseaux sociaux de la part de plusieurs politiques et personnalités publiques. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a demandé, sur son compte Twitter, au respect du lieu en tant qu’édifice cultuel et a mis en exergue l’importance de ce joyaux culturel.

Franck Riester, ministre de la Culture, a également réagit sur son compte Twitter hier, dénonçant des actes « intolérables » ciblant le « patrimoine français ».

L’animateur, passionné du patrimoine, Stéphane Bern, a lui aussi apporté sous soutien à la basilique, déplorant « une triste époque » où « plus rien de ce qui est sacré n’est respecté ».

En images : les plus beaux buffets d'orgue de France
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]