Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude
home iconActualités
line break icon

Solitude : 300.000 personnes âgées en état de « mort sociale »

OLD HANDS

Rustle I Shutterstock

Agnès Pinard Legry - Publié le 22/01/19

2% des personnes âgées de plus de 60 ans, soit 300.000 personnes, n’ont quasiment eu aucun contact avec les autres en 2017. C'est ce que souligne une étude réalisée pour les Petits Frères des pauvres. Une réalité que l’association a qualifié de « mort sociale » et qui doit interpeller en ce 23 janvier, journée mondiale des solitudes.

L’isolement et la solitude s’accentuent de plus en plus lorsqu’on vieillit, souligne une étude réalisée par l’institut du CSA pour les Petits Frères des pauvres. En 2017, 300.000 personnes de plus de 60 ans n’ont eu quasiment jamais aucun contact avec les autres, soit l’équivalent de la ville de Nantes. Cette réalité, que l’association qualifie de « mort sociale », se mesure par l’isolement de ces personnes de quatre cercles de proximités : la famille, les amis, le voisinage et les réseaux associatifs.


MAN FOREST

Lire aussi :
Certains la recherchent, d’autres la fuient : les bienfaits de la solitude

La solitude est un problème important pour 8 français sur 10, c’est même une expérience familière pour 6 sur 10 et personnelle pour 4 sur 10, souligne une étude plus récente de l’institut BVA pour l’association Astrée. Les trois quarts de ceux qu’elle touche disent avoir du mal à en parler.

« Le cri de la personne âgée »

Comment agir face à cette réalité ? « Ne me rejette pas maintenant que j’ai vieilli ; alors que décline ma vigueur, ne m’abandonne pas », peut-on lire dans le Psaume 70. « C’est le cri de la personne âgée, qui craint l’oubli et le mépris. Ainsi, tout comme Dieu nous invite à être ses instruments pour écouter la supplication des pauvres, de la même manière, il s’attend à ce que nous écoutions le cri des personnes âgées », écrit le pape François dans son exhortation apostolique Amoris Laetitia. « Nous devons réveiller le sentiment collectif de gratitude, d’appréciation, d’hospitalité, qui ait pour effet que la personne âgée se sente une partie vivante de sa communauté. Les personnes âgées sont des hommes et des femmes, des pères et des mères qui sont passés avant nous sur notre même route, dans notre même maison, dans notre bataille quotidienne pour une vie digne ».


JEUNE FEMME ET SA MERE AGEE

Lire aussi :
Comment accompagner nos parents qui vieillissent?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
isolementsolitudevieillesse
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement