Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconAu quotidien
line break icon

Marché de Noël ? Non, marché de l’Enfant-Jésus

STRASBOURG CHRISTMAS

Song_about_summer I Shutterstock

Thérèse Puppinck - Publié le 23/11/18

Avec le temps de l’Avent, reviennent en Alsace les fameux marchés de Noël, à l’histoire mouvementée. À Strasbourg, une commission est désormais chargée de veiller à son esprit authentique.

À partir du premier dimanche de l’Avent, et même parfois dès la fin du mois de novembre, les marchés de Noël fleurissent en Alsace. Entre les confiseries et les odeurs de vin chaud, ils étalent sous les yeux émerveillés des enfants toute une bimbeloterie féerique et colorée, d’un goût plus ou moins sûr, destinée à décorer la crèche et le sapin. Le plus célèbre et le plus ancien de ces marchés est celui de Strasbourg, qui existe depuis 1570. L’expression marché de Noël est une traduction bien infidèle du nom alsacien : Christkindelsmärik, littéralement, marché de l’Enfant Jésus.




Lire aussi :
Couronnes de l’Avent : découvrez nos plus belles inspirations

Des mains de saint Nicolas

Au Moyen Âge, les enfants alsaciens reçoivent leurs cadeaux des mains de saint Nicolas, patron des écoliers. Tous les ans, un marché de la Saint-Nicolas se tenait à Strasbourg quelques jours avant le 6 décembre. Ce Klausemärik permettait aux parents de se procurer friandises et jouets. Au début du XVIe siècle, Strasbourg passe à la réforme protestante ; la messe est interdite, et la cathédrale affectée au culte protestant. En 1570, le pasteur Johannes Flinner, dans un sermon resté célèbre, s’offusque de l’importance donnée à saint Nicolas. Un saint ne doit pas, selon lui, être considéré comme un donateur ou un bienfaiteur. Il suggère alors que sa mission auprès des enfants soit désormais confiée à l’Enfant Jésus. Les autorités de la ville décident alors de supprimer la fête de saint Nicolas. Depuis lors, le marché de l’Enfant Jésus a remplacé le marché de Saint-Nicolas, et la distribution des jouets se fait à Noël, même si la Saint-Nicolas est encore très largement fêtée en Alsace.




Lire aussi :
Rétro, déco, classique ou inspiré… toutes nos idées de calendrier de l’Avent

Le retour de l’archevêché

Aujourd’hui, les traditions alsaciennes liées à la fête de Noël attirent beaucoup de visiteurs dans la région pendant l’Avent. Certains villages organisent dans leurs ruelles bordées de maisons renaissances de ravissants marchés qui s’illuminent le soir venu. Le Christkindelsmärik de Strasbourg a beaucoup souffert de son succès : il a été, pendant un temps, dominé par un esprit excessivement mercantile. Une commission est désormais chargée de veiller au respect d’une certaine authenticité. Cette année, pour la première fois, l’archevêché prendra part aux manifestations qui auront lieu à Strasbourg pendant le mois de décembre. Ainsi la cour d’honneur de l’archevêché sera ouverte pendant tous les week-ends de l’Avent et proposera animations musicales, crèche vivante, vente de produits monastiques et de livres religieux, mais aussi service d’entraide avec la présence de Caritas. Excellente initiative qui vient à propos pour rappeler à tous le vrai sens de cette grande fête qu’est Noël : la venue de Dieu parmi les hommes.

Tags:
AlsaceAventNoël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement