Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Suisse : le bon jeu de mots du pape François

CPP / Polaris/East News
Partager

Le pape François a reçu au lendemain du centenaire de l’Armistice de 1918 Alain Berset, président de la Confédération suisse. S’il a évoqué le « lien historique » entre le Vatican et la Suisse, le souverain pontife n’a rien perdu de son sens de l’humour…

Au lendemain du centenaire de l’Armistice de 1918, le pape François a reçu Alain Berset, président de la Confédération suisse. Une date choisie « délibérément », selon des propos de Pierre-Yves Fux, ambassadeur de Suisse près le Saint-Siège, au site Cath.ch, car « les deux États ont agi pour la paix et les besoins humanitaires des prisonniers de guerre ».

Une occasion que le souverain pontife a saisi pour faire un bon jeu de mots, rapporte sur Twitter Arnaud Bédat, journaliste à l’Illustré :

Plus sérieusement, durant cet entretien, les deux hommes ont ainsi évoqué le « lien historique » entre le Vatican et la Suisse, manifesté par « le service fidèle et professionnel » assuré auprès du pape par la Garde suisse, détaille un communiqué du Saint-Siège, Les « bonnes relations bilatérales » ont aussi été saluées, avec un « souhait de renforcer la collaboration entre Église et État ».

Lire aussi : En Suisse, un timbre à l’effigie du pape François

Alain Berset et le pape François ont également discuté autour de « l’engagement actif et partagé » en vue d’une société « plus solidaire » et en faveur de la paix. Ils ont ainsi insisté sur l’importance du « multilatéralisme », notamment en ce qui concerne les migrants, mais aussi la médiation dans les conflits, le désarmement nucléaire et le trafic humain.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]