Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une bible démesurée revient en Angleterre après 1300 ans d’absence

CODEX AMIATINUS
Biblioteca Medicea Laurenziana, Florence
Partager

En plus de sa taille impressionnante, le codex Amiatinus est la plus ancienne bible en latin, complète et parfaitement conservée, encore existante.

La plus ancienne bible au monde est un véritable « monstre ». Produite par les moines bénédictins de Northumbrie, en Angleterre, vers 700 ap. J.-C., elle mesure 50,5cm sur 34cm pour une épaisseur de 21cm et contient 1 029 feuilles de vélin.

CODEX,AMIATINUS
Remi Mathis | CC BY-SA 4.0

Commandée par l’abbé Ceolfrith du monastère de Wearmouth-Jarrow, cette bible est l’un des plus anciens témoins conservés des traductions latines de saint Jérôme réunies en un seul volume. Elle a été réalisée par les moines de l’abbaye avec deux autres bibles, afin d’être offerte au pape Grégoire II. À son achèvement, l’abbé Ceolfrith part avec quelques compagnons à destination de Rome pour offrir son présent au souverain pontife. Malheureusement, il n’ira jamais au bout de sa quête. Il meurt sur le chemin, en 716, dans la ville de le Langres en France.

CODEX,AMIATINUS
Remi Mathis | CC BY-SA 4.0

Perdu pendant plusieurs décennies, le codex réapparaît au IXe siècle à l’abbaye San Salvatore, installée sur le flanc est du Mont Amiata, au sud de Sienne — d’où le nom Amiatinus qui lui a été donné. Le codex y restera jusqu’en 1786, date à laquelle il est transféré à la bibliothèque Laurentiana de Florence. Pour la première fois depuis sa création, la bible est de retour en Angleterre pour une exposition majeure, « une exposition unique dans une génération », affirme même l’affiche de l’exposition. Présentée à la British Library de Londres et intitulée « 600 ans. 180 trésors exceptionnels », elle présente une série de manuscrits admirables dont le fameux codex Amiatinus qui n’avait pas retrouvé son berceau natal depuis plus de 1300 ans.

CODEX,AMIATINUS
PD
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]