Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La légende de la soul Aretha Franklin est morte

Partager

Aretha Franklin, l’une des plus grandes voix de la soul, se battait depuis des années contre la maladie. Avant sa mort ce 16 août elle a appelé à prier pour elle.

Depuis 2010, Aretha Franklin souffrait d’un cancer du pancréas. Ce jeudi 16 août la chanteuse, qui venait de retourner auprès de sa famille à Détroit, est décédée à l’âge de 76 ans. Elle venait de suivre des soins intensifs pendant une semaine qui ont alarmé ses proches et le monde entier.

« I say a little prayer for you »

L’un de ses titres phares I say a little prayer n’a sans doute jamais autant été écouté. « Sa famille demande au public de prier pour elle et de respecter son intimité », avait communiqué le journaliste Roger Friedman, avant d’ajouter « Aretha demande aux habitants de la ville de Détroit, sa maison, de prier pour elle ». Même Mariah Carey a twitté : « Je prie pour la Reine de la soul ». La chanteuse de soul Diana Ross a twitté de son côté « Je suis assise et prie pour l’âme d’or merveilleuse d’Aretha Franklin » tandis que Donald Trump a salué « une femme exceptionnelle qui a bénéficié d’un merveilleux bienfait de Dieu, sa voix. »

Fille d’un pasteur baptiste, Aretha Louise Franklin a commencé à chanter à l’église avec ses sœurs et ne s’est jamais séparée de sa foi chrétienne tout au long de son incroyable carrière. 18 Grammy Awards ont consacré sa voix et récompensé son titre de « Reine de la soul ». Inspirée et façonnée par le gospel, son tout premier album s’intitule Songs of faith. Elle a alors quatorze ans. Seize ans plus tard elle en sort un autre, Amazing grace, qui bat de tels records de vente qu’il devient l’un des albums gospel les plus vendus.

Le parcours d’une grande dame

Sa musique se hisse en haut des ventes à de nombreuses reprises, avec plus de 75 millions d’albums vendus dans tous les pays. Think, You make me feel like a natural woman, Lady Soul, Respect ou encore Freeway of love sont devenus des monuments de l’histoire musicale, bien au-delà du répertoire purement gospel. Elle est d’ailleurs la première femme à avoir été admise au « Rock and Roll Hall Fame », le panthéon américain du rock.

En 2015 elle chante pour le pape François

Au cours de sa très longue carrière Aretha Franklin a ainsi pu chanter pour les grands de ce monde, dont le pape François, en septembre 2015, à l’occasion des Rencontres mondiales des familles catholiques à Philadelphie. « C’est une vraie bénédiction de chanter en la présence de Sa Sainteté », confiait-elle à cette occasion. En janvier 2009, elle avait ému le président Obama lors de son investiture, après avoir chanté pour celle de Bill Clinton en 1993. La dernière fois qu’elle a chanté remonte à novembre 2017, pour la fondation d’Elton John contre le sida. Le président Georges W. Bush lui avait remis la plus haute distinction qu’un civil puisse recevoir aux États-Unis : la médaille de la Liberté.

La reine de la soul n’a jamais caché sa foi fervente, qui l’a portée jusqu’au bout.  Ses proches ont été très touchés « par l’incroyable effusion d’amour et de soutien » reçue de toute part, alors qu’ils la considérait comme le roc de la famille, « l’amour qu’elle avait pour ses enfants, petits-enfants, ses nièces, ses neveux et ses cousins était illimité », ont-ils déclaré. Grâce à la communauté de prière formée par sa famille aux derniers jours de sa vie elle a pu partir portée par la grâce, au lendemain de l’Assomption, la fête de la Reine des Cieux.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]