Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Au Nicaragua, une manifestation de soutien aux évêques catholiques

NICARAGUA MARCH
MARVIN RECINOS I AFP
Des milliers de Nicaraguayens ont défilé dans les rues de Managua ce 28 juillet 2018.
Partager

Samedi 28 juillet 2018, des milliers de Nicaraguayens ont défilé dans les rues de Managua, la capitale du pays, pour manifester leur soutien aux évêques de l’Église catholique, malmenés par le pouvoir en place qui les accusent de « manœuvres putschistes ».

Ils étaient des milliers à défiler dans les rues de Managua pour manifester leur soutien à l’épiscopat catholique samedi 28 juillet, déclamant divers slogans tels que « Évêque mon ami, le peuple est avec toi ! ». Dans la foule se mêlaient catholiques, évangéliques et non-croyants. Les organisations civiles avaient en effet invité les opposants au pouvoir à venir manifester dans la rue aux côtés de l’Église catholique.

Enrieth Martinez, membre de la Coordination universitaire pour la Justice, explique le sens de cette marche : « Nous sommes venus apporter un soutien total aux évêques, à la Conférence épiscopale et à l’Église catholique du Nicaragua qui, durant ces trois mois, ont été les seuls soutiens du peuple nicaraguayen. En ce moment de crise nationale, où nous n’avons plus d’institutions fiables, l’Église est érigée comme la seule institution capable de faciliter un processus de dialogue national ».

Depuis trois mois, alors que le Nicaragua vit un grand bouleversement et que les violences entre les forces gouvernementales et les rebelles ont déjà fait plus de 300 morts, l’Église catholique joue un rôle de médiateur entre les partisans du président et ses opposants. L’objectif de cette marche était donc de rappeler son rôle fondamental d’intermédiaire et de l’encourager.

L’AED invite à offrir des messes pour le Nicaragua

Le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua, présent durant la marche, a demandé au cardinal Piacenza, président de l’Aide à l’Église en Détresse (AED), d’inviter les soutiens de l’association à offrir des messes pour le Nicaragua. Une vaste campagne d’intentions de messes pour le Nicaragua a donc été lancée par l’AED. La messe est « la première contribution pour la paix », a ainsi rappelé le président de l’association. Pour le cardinal Piacenza il s’agit d’une « aide fondamentale » car la messe a une « valeur infinie pour tous et pour tout ».

https://twitter.com/xiskya/status/1023271314746949633