Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconSpiritualité
line break icon

Un été en mission

AED

Sylvain Dorient - Publié le 15/07/18

Pendant que d'autres vont bronzer au soleil, de jeunes volontaires consacrent leurs vacances à une action missionnaire ou humanitaire.

Lors des JMJ à Cracovie en 2016, le pape François encourageait tout jeune à « échanger son canapé contre une paire de chaussures ! »Un conseil pris très au sérieux par des associations comme l’Aide à l’Église en détresse (AED), Fidesco, les Missions étrangères de Paris et tant d’autres, qui proposent toutes des missions d’été pour des jeunes sans expérience professionnelle particulière, mais pleins de motivation.

Le bon volontaire au bon endroit

Claire Guillaumet, responsable del’AED Missions, calcule : « Cette année, nous avons reçu 150 propositions de jeunes. Nous ne pouvons en faire partir que 59. » Ils ont tous entre 18 et 35 ans. Aucun problème pour trouver de bonnes volontés, donc. En revanche, pour que l’entreprise porte du fruit, il ne faudrait pas imaginer qu’en l’absence de compétences professionnelles requises, ces missions soient des vacances déguisées. Elles demandent un engagement personnel authentique. Chez l’AED, on s’intéresse en particulier au rapport à la foi des candidats.

AED

Pas besoin d’être un pilier de sacristie, mais on ne peut pas, de toute évidence, recruter un jeune parfaitement indifférent à la vie de l’Église. Claire Guillaumet constate que parmi les motivations exprimées, on trouve celle de « sortir de sa zone de confort », de « rejoindre des personnes éloignées de nos fréquentations habituelles » et de vivre sa foi au travers de son engagement. Ainsi, François, 31 ans écrit-il : « Je cherche un temps de refondation pour ouvrir mon regard aux dimensions de l’Église universelle et vivre la joie de servir ceux que m’envoie le Seigneur. »

Il arrive fréquemment que cette foi soit justement en question, au moment de partir, et que les jeunes conçoivent leur départ comme un voyage initiatique, à la découverte, ou à la redécouverte de leur spiritualité. Le fait d’être confronté à la situation de chrétiens qui croient et qui pratiquent leur religion dans l’adversité, fait souvent office d’électrochoc !

Une salle de caté au Bénin

On a aussi bien besoin de matière grise que d’huile de coude… L’AED emploie cet été des professeurs en Inde, des animateurs à Jérusalem, pour un camp de réfugiés, et des bâtisseurs au Bénin, pour construire une salle de catéchisme. Le temps de la mission, trois semaines, peut sembler anecdotique à la hauteur des enjeux sur place, mais les chrétiens locaux qui reçoivent la visite de confrères du bout du monde se montrent très reconnaissant du temps qui leur est accordé.

AED

La rencontre se fait dans les deux sens, et renforce de part et d’autre le sentiment d’appartenir à une Église commune. Sœur Nada, des Sœurs de la Charité au Liban témoigne après la mission de l’été 2017 : « Ils ont été auprès des pauvres avec un dévouement qui nous a touchées. Eux-mêmes ont été bouleversés. On vous remercie énormément d’avoir partagé ce projet avec nous et d’avoir pu rencontrer ces jeunes pleins d’enthousiasme. »

Des albums photos pleins de rencontres

Les jeunes gens qui rentrent de ces vacances bien actives, ont des rencontres pleins la tête. Fidescoen publie un florilège. Les histoires de Roger le cambrioleur philippin devenu jardinier, de Cynthia la petite fille camerounaise malade qui a retrouvé le sourire, ou du policier zambien corrompu, racheté par une médaille miraculeuse… Aucun doute que ces jeunes gens auront des choses à raconter à la rentrée, quand il sera temps de poser les sacs !

Tags:
AEDmission
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement