Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Un geek de 15 ans reconnu vénérable

CARLO ACUTIS
Partager

Le 5 juillet, le Vatican a reconnu l’héroïcité des vertus d’un passionné d’informatique, d’un séminariste et d’une jeune fille de l’Opus Dei.

Il y a quelques jours, le pape François a reconnu l’héroïcité des vertus de Carlo Acutis, un jeune italien décédé le 12 octobre 2006 d’une leucémie alors qu’il n’avait que 15 ans. D’une grande piété, très attaché aux sacrements, ce jeune garçon n’en était pas moins un véritable « geek », considéré comme un petit génie de l’informatique.

À l’âge de 11 ans, il décida de répertorier tous les miracles eucharistiques reconnus par l’Église pour créer une exposition interactive accessible à tous. Il put ainsi partager son amour de l’Eucharistie, lui qui ne se lassait jamais de communier et disait : « Plus nous communierons, plus nous deviendrons semblables à Jésus, et déjà, sur cette terre, nous aurons un avant-goût du paradis. »

À la même occasion, deux autres jeunes gens ont également été proclamés vénérables. Pietro di Vitale, Italien lui aussi, est né en Sicile en 1916. Membre de l’Action catholique et du Tiers-Ordre franciscain, il entra au séminaire mais y mourut à l’âge de 24 ans avant d’avoir pu être ordonné prêtre. À sa mort, il déclara à sa mère qui était à son chevet : « Maman, vivent Jésus et Marie ! ».

Enfin, le Pape a également déclaré vénérable la jeune Alexia Gonzalez-Barros, née en 1971 dans une famille espagnole engagée dans l’Opus Dei. Touchée très tôt par la maladie, elle put tout de même se rendre à Rome en 1979 pour sa première communion, où elle eut la chance de rencontrer le pape Jean Paul II. Paralysée par une tumeur au cerveau à l’âge de 13 ans, elle décéda quelques mois plus tard en faisant preuve d’un grand courage.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]