Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

La Thaïlande suspendue aux nouvelles de 12 enfants coincés dans une grotte

Thomas Oswald - Publié le 05/07/18

Coincés par les eaux au fond d'une grotte, douze adolescents et leur entraîneur ont été retrouvés sains et saufs, mais restent encore coincés, suscitant une vague de solidarité dans tout le pays.

Samedi 23 juin, 12 adolescents âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur de 25 ans disparaissaient. Leurs vélos avaient été retrouvés à l’entrée d’un réseau de grottes, et les recherches s’étaient aussitôt tournées vers ces souterrains. Après neuf jours de recherches, pendant lesquels laBBC diffusait les images de tout un pays en prière, les jeunes gens étaient retrouvés sains et saufs, mais incapables de sortir de leur nasse.

Toutes les religions se sont mobilisées pour leur sauvetage. Les animistes de la minorité tribale Lisu sont venus à l’entrée de la grotte de Tham Luang, pour y sacrifier des poulets et des porcs. Le Patriarche suprême, chef local du clergé bouddhiste, a appelé tous les fidèles à demeurer en union de prières. Les musulmans du pays ont dédié leurs prières du vendredi au sort des footballeurs. Et un groupe de Gospel chrétien est venu chanter sur le site.

La vidéo qui fait le tour du monde

Les deux plongeurs spéléos britanniques, qui ont retrouvé les jeunes gens, les ont filmés. La vidéo les montre étonnement calmes et en bonne santé, quoique très amaigris. Un médecin est ensuite descendu pour examiner les miraculés et leur fournir des médicaments, on leur a aussi donné de la nourriture facile à digérer pour rompre leur jeûne. Mais les sauveteurs n’ont pas pu faire plus : une tentative pour introduire un téléphone et permettre aux enfants de communiquer directement avec leurs parents a ainsi échoué.


POVERTY

Lire aussi :
Ce demi-milliard d’enfants « invisibles »

Les jeunes gens ont été poussés dans les profondeurs des boyaux de ce réseau de tunnels par la mousson, qui sévit en ce moment dans cette région. Ils ne peuvent pas revenir sur leur pas sans devoir traverser des parties du réseau qui sont à présent complètement inondées. En surface, les Thaïlandais tentent de pomper l’eau de façon à assécher les tunnels, mais pour le moment, ils n’obtiennent pas de résultats suffisants pour assurer le retour.

Un cas d’école pour spéléologue

Une autre solution consisterait à descendre du matériel de plongée spéléo, puis de faire remonter les jeunes gens, avec des bouteilles d’oxygène, mais c’est une opération très risquée. En effet, on ne s’improvise pas plongeur spéléo ! C’est une activité extrême, que très peu de personnes pratiquent, dans laquelle les risques inhérents à la plongée s’ajoutent à ceux de la spéléologie. La bouteille peut s’accrocher dans un tunnel, il faut prendre en compte les risques de dépressurisation, et la visibilité est souvent mauvaise en raison du limon que le plongeur remue inévitablement lors de sa progression.




Lire aussi :
Le pape François demande de prier pour la liberté religieuse en Asie

Pour toutes ces raisons la solution, apparemment évidente, d’une remontée en plongée spéléo ne sera retenue que si aucune autre n’est possible, et ce d’autant plus qu’aucun des garçons ne sait nager. Les sauveteurs ont toutefois commencé à enseigner aux jeunes gens à porter un masque, au cas où il faudrait se résoudre à cette solution.

De nouvelles pluies arrivent

Cette éventualité n’est malheureusement pas exclue, car de nouvelles fortes pluies sont attendues en fin de semaines, et pourraient repousser les opérations de secours à plusieurs mois !

Le Spéléo Secours Français, dont l’expertise est reconnue internationalement, propose son soutien aux autorités thaïlandaise.  L’un des spéléologues membre du SSF, qui a participé à plusieurs opérations de sauvetage, Jean-Marc Rias, témoigne auprès d’Aleteia : « On n’a jamais vu une opération de sauvetage spéléo qui concerne autant de victimes en même temps ! » Il affirme avoir toute confiance en l’expertise des spéléos plongeurs britanniques, qui ont une excellente réputation dans la profession, mais précise qu’au vu de l’ampleur de l’opération, ils auront probablement besoin de renforts.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement