Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La béatification des moines de Tibhirine reportée

ALGERIA FRANCE MONKS Tibhirine
AFP
Les moines de Tibhirine, assassinés en mai 1996.
Partager

Prévue à l’automne 2018, la béatification de Mgr Pierre Claverie et de ses dix-huit compagnons assassinés en Algérie dans les années 1990 est reportée compte tenu des « délais d’organisation », ont fait savoir les évêques d’Algérie.

Reconnus martyrs par Rome le 27 janvier dernier, Mgr Pierre Claverie et ses dix-huit compagnons tués en Algérie dans les années 1990 devaient être reconnus bienheureux à l’automne 2018. Leurs béatifications vont finalement être reportées. « Jusqu’ici, nous étions dans l’attente d’une réponse du Saint-Siège sur les propositions que nous avions faites en vue de les célébrer à Oran à l’automne 2018. À ce jour, les délais d’organisation ne rendent plus cette proposition de date réaliste », ont ainsi annoncé les évêques d’Algérie et leurs vicaires généraux qui se sont réunis à Alger avec le nonce apostolique ce lundi 18 juin.

« Cela nous offre la possibilité de disposer de davantage de temps pour associer plus largement à la réussite de cette célébration tous ceux qui sont concernés : Saint-Siège, congrégations, familles, pouvoirs publics, communautés locales… De ce fait, la décision concernant la date de cette célébration ne pourra pas être prise avant cet automne. Nous vous la communiquerons aussitôt que nous la connaîtrons », ont-ils précisé. Pour mémoire, une béatification est traditionnellement célébrée dans le pays où a vécu le(s) bienheureux.

« Le choix de célébrer la béatification en Algérie a beaucoup de sens mais il est aussi plus compliqué», a reconnu l’évêque d’Oran, Mgr Jean-Paul Vesco. L’ambassadeur d’Algérie à Rome, Abdelhamid Senouci Bereksi, avait indiqué fin avril au quotidien arabophone Echourouk que son pays avait « donné son accord » sur cette question mais le contexte politique et religieux algérien reste compliqué.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]