Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Le Curé de l’Ohème », le compte qui supporte spirituellement l’OM

@Le Curé de l'Ohème
Partager

L'Olympique de Marseille n'est pas favori face au redoutable Atlético Madrid mais mise sur son énergie collective pour remporter un deuxième trophée continental, l'Europa League, ce mercredi soir à Lyon. Le club phocéen peut aussi compter sur un fidèle supporter sur Twitter, le Curé de l’Ohème.

Le Curé de l’Ohème ? Il ne porte pas la soutane mais une écharpe de l’Olympique de Marseille. En effet il n’officie pas dans une église mais sur les réseaux sociaux. Ce drôle de compte Twitter mêle en réalité passion du ballon rond et spiritualité. Aux classiques tweets de fervents supporters, il ajoute d’authentiques banderilles spirituelles. Derrière ce compte, Frédéric Flandin. Depuis un an ce quadragénaire a investi une fonction jusque là laissée vacante, celle « d’accompagnateur spirituel de la communauté olympienne ». C’est en tout ce qu’il revendique. Son CV lui donne une certaine légitimité. Bien que n’étant pas prêtre, Frédéric Flandin s’occupe de la communication numérique du diocèse de Marseille… en plus d’être abonné chez les Ultras depuis 24 ans. 

Il y a plus d’un an, les followers ne se bousculaient pas. Mais à la faveur de la qualification des phocéens en finale de l’Europa League, l’engouement est devenu réel sur son compte. Si bien que depuis quelques jours Frédéric Flandin offre aux internautes un aperçu de sa ville et de l’effervescence qui y règne avec un regard plus délicat et spirituel que d’autres. Ainsi on peut voir une écharpe géante déployée par son groupe de supporters sur les rampes des marches qui mènent à Notre-Dame de la Garde, la célèbre basilique dominant la cité phocéenne.

La Bonne Mère, si chère au coeur des Marseillais est d’ailleurs particulièrement sollicitée ces derniers jours. Et ce compte en témoigne. De nombreux supporters bleu et blanc se sont rendus à la basilique pour déposer un cierge. « Plus nombreux seront les cierges allumés, plus nous pouvons prétendre à faire un bon résultat » confie Frédéric Flandin à Aleteia. « Les cierges sont bleus et blancs, les couleurs de la Vierge Marie » souligne Frédéric Flandin… comme les couleurs de l’OM.

Pour afficher fièrement sa foi et ses couleurs, le Curé de l’Ohème appelle par ailleurs tous les prêtres à porter le maillot de l’Olympique de Marseille, orné du Rosaire et pourquoi pas, mentionnant le nombre 13, numéro du département des Bouches-du-Rhône.

Certains prêtres n’ont pas attendu pour manifester leur soutien aux joueurs de l’Olympique de Marseille. D’autant plus que l’évêque du diocèse de Marseille, Mgr Georges Pontier, a joué le jeu en s’affichant avec un maillot de l’OM sur son compte Facebook la semaine dernière.

Tags:
football
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]