Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ça y est, les nouveaux mots du dico sont arrivés !

DICTIONNAIRE

PHENPHAYOM / Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - publié le 15/05/18

Comme chaque année, l'édition 2019 du Petit Robert et du Robert illustré se profile. Et inévitablement, certains mots disparaissent tandis que d'autres font leur entrée dans l'incontournable ouvrage.

Sauve qui peut, les nouveaux mots arrivent ! Alors que Le Robert illustré et Le Petit Robert paraîtront le 16 mai et le 28 juin, quelques mots de l’édition 2019 ont été dévoilés. Des substantifs variés et incontestablement dans l’air du temps font leur apparition. Politique, violences faites aux femmes, terrorisme, univers virtuel, anglicismes… Aucun des sujets cruciaux de l’année écoulée n’a été oublié. « Dégagisme », « fashionista », « grossophobie », « écriture inclusive », « fiché S », « frotteur »… Rien n’y manque et l’on peut s’en frotter les mains. L’on note également dans la partie noms propres l’arrivée de l’astronaute Thomas Pesquet ou encore de l’écrivain Sylvain Tesson.


EDLERLY WOMAN

Lire aussi :
L’ado qui invente des mots croisés pour sa grand-mère atteinte d’Alzheimer

Loin de toute poésie romantique ou éthérée, le dictionnaire nous ramène consciencieusement à une certaine conception du monde contemporain. Adieu donc « baladinage » (plaisanterie bouffonne et de mauvais goût), « cuisse-madame » (variété de poire) et « hippomanie » (passion des chevaux), qui appartiennent depuis des années déjà au mausolée des vocables trépassés. À l’ère du « globish », anglais parlé de manière rudimentaire à la façon d’une vache espagnole, et de « l’infobésité », surcharge qui à défaut d’être pondérale est liée à une surabondance d’information, le pragmatisme et le sérieux sont de circonstance. Surtout, ne manquons pas le train du running lexical. Replay.

Tags:
dictionnaire
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement