Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Déjà 100 000 jeunes inscrits pour les JMJ 2019

WYD PANAMA VOLUNTEER
Partager

À neuf mois des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) au Panama, près de 100 000 personnes sont déjà inscrites d'après Mgr José Ulloa, l'archevêque de Panama.

Parmi ces inscriptions, les pays les plus représentés sont la Colombie, le Brésil, le Mexique, l’Argentine et le Panama. Pour Mgr José Ulloa, deux raisons expliquent cette surreprésentation de l’Amérique latine. Tout d’abord, la distance et donc le coût du voyage depuis l’Europe. Mais surtout le fait que ces JMJ se dérouleront au mois de janvier, qui n’est pas une période de vacances en Europe et aux États-Unis, contrairement à l’Amérique latine.

Pour loger ces participants, plus de 60 000 places — soit la moitié de l’objectif — ont déjà été identifiées, essentiellement au sein de familles d’accueil. Celles-ci ne sont pas seulement catholiques, a souligné le prélat, mais aussi d’autres confessions, notamment juives, musulmanes ou protestantes. L’ambassadeur du Panama près du Saint-Siège, a indiqué pour sa part que son gouvernement avait décidé de faciliter la délivrance des visas.

Tags:
jmj
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]