Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Retraite de Carême en ligne : « Cœur blindé ou cœur de pauvre ? »

CHILD RUNNING TO HUG HER MOTHER
By A3pfamily | Shutterstock
Partager

Pendant tout le temps de Carême, Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris, nous propose une méditation sur l’amour que le Seigneur porte à chacun d’entre nous.

« Sur toi repose le faible, c’est toi qui viens en aide à l’orphelin ». (Psaume 10, 14)

Dans le désert, il y a une source. Dès que, par elle, l’eau coule, des fleurs jaillissent dans le désert. Oui, le désert refleurira (Is 35, 1-2) si notre cœur accepte d’être tourné vers la source de la Vie (Jr 2, 13). Pour cela, acceptons d’avoir un cœur de pauvre et d’en faire son éloge  (Mt 5, 3). Trop souvent, nous pourrions être tentés d’avoir un cœur endurci, refusant de recevoir, assuré de son chemin, de croire en notre propre force, de compter nos propres capacités (comme David avait compté ses troupes, ses hommes). Non, un cœur de pauvre est un cœur de chair qui devient capable de se laisser aimer.

La question n’est pas de décider par volontarisme d’aimer les autres, de faire du bien, d’avoir de la générosité  (ou peut-être même par culpabilité). Pour que cet amour pour l’autre soit vrai, la question est d’accepter d’avoir un cœur de pauvre, de se laisser aimer, de laisser l’huile du Seigneur, la bonté du Seigneur rejoindre nos propres cœurs. Accepter que les autres puissent nous aimer, recevoir leurs gestes, leurs sourires, leur présence. La Bonne Nouvelle est aussi pour mon cœur de pauvre. Et parce que je la recevrai dans la pauvreté de mon cœur, je pourrai la donner dans la richesse de celui de mon frère.

Cette retraite de Carême 2018 est publiée sur mavocation.org

L’Œuvre des vocations prend en charge les frais liés à la formation des séminaristes. Soutenez la formation des prêtres d’Île-de-France.


Toutes les méditations de Carême proposées par Mgr Jérôme Beau


 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]