Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Cinq bonnes raisons de faire célébrer la messe au lendemain de son mariage

CATHOLIC MASS EUCHARIST
Pascal Deloche / Godong
Partager

Quand on est allé à la messe le samedi pour un mariage et après une courte nuit, on peut avoir de la peine à retourner à l’église le lendemain pour la messe dominicale. C’est pourtant l’occasion de tout remettre une nouvelle fois entre les mains de Dieu ! Avis aux futurs mariés : Aleteia vous livre les cinq bonnes raisons d’organiser une messe le lendemain de votre mariage.

1- Réunir à nouveaux ses proches avant un brunch ou un déjeuner

De plus en plus, pour profiter de la présence de leurs proches, les mariés prévoient un brunch ou un repas le lendemain du mariage. Cela se justifie d’autant plus lorsque les invités viennent de loin : ils apprécieront d’être reçus à nouveau le dimanche à proximité du lieu où ils ont passé la nuit, avant de reprendre la route. Si cela vous paraît trop compliqué ou trop coûteux, vous pouvez vous contenter de les inviter à assister à une messe que vous ferez célébrer le lendemain du mariage. Vous pouvez aussi organiser une messe en plus d’un brunch ou déjeuner !

2- Rendre grâce pour l’union des nouveaux époux

La messe du dimanche après le mariage peut être célébrée sur le lieu du mariage, dans le cas où le prêtre qui vous aurait marié ou un autre prêtre que vous connaîtriez serait toujours sur place le lendemain. La messe peut même être célébrée à l’extérieur, une simple table parée d’une nappe blanche et ornée d’une croix pouvant parfaitement faire office d’autel. La messe sera alors tout spécialement dite pour vous et dans l’intimité, comme une action de grâce pour l’union des nouveaux époux.

Dans le cas contraire, vous pouvez proposer aux invités d’assister avec vous à la messe paroissiale du lieu du mariage. Les fidèles habitués de cette paroisse seront heureux d’être ainsi associés à la joie du mariage célébré la veille. Le mariage est un événement familial, mais aussi un événement public et social ! Votre projet de mariage est un événement de la communauté chrétienne locale, avec son patrimoine spirituel. Ce n’est pas pour rien si le droit canonique exige en principe que l’on se marie dans la paroisse de l’un des deux fiancés.

Dans ce cas, informez bien en avance le curé du lieu : une intention de prière pourra peut-être être prononcée pour les nouveaux époux. Vous pouvez aussi lui proposer de participer à l’animation de la messe, si les musiciens ou chanteurs qui ont animé votre messe de mariage sont toujours là.  

3- Évangéliser les plus proches

Rassembler tout ou partie de vos invités à l’occasion d’une messe célébrée le lendemain permet de se recentrer sur l’essentiel après une soirée festive et une courte nuit. Vous rappelez ainsi à tous le sens profond du sacrement du mariage après la fête. Les festivités s’ouvrent et s’achèvent dans une église, avec une messe, comme pour rappeler que c’est le Christ qui vous rassemble. Même si certains de vos proches préféreront faire une grasse matinée, le simple fait de leur proposer de participer à une messe d’action de grâce est une occasion d’évangélisation. Toujours bonne à prendre !

4- Se reconnecter avec l’Église universelle

Côté organisation, la messe du lendemain du mariage demandera moins de travail que la messe de votre mariage. En effet, les lectures seront celles du jour. Cela fait de cette messe d’action de grâce l’occasion de se reconnecter avec l’Église universelle, après une cérémonie de la veille préparée sur mesure par les mariés, avec les textes de leur choix. La dimension ecclésiale du sacrement du mariage sera ainsi mise en avant : tout en rendant grâce pour les nouveaux époux, vous participez à la vie de l’Église qui célèbre, tous les dimanches, le sacrement de l’eucharistie selon le même rituel.

5- Faciliter l’organisation de ceux qui ne veulent rater la messe du dimanche sous aucun prétexte

Une messe de mariage célébrée le samedi après-midi n’équivaut pas à la messe anticipée du samedi soir. Voyez par exemple les textes : ils ne sont pas les mêmes. Participer à une messe de mariage ne dispense donc pas de se rendre à la messe dominicale ! Si quelques uns auront sans doute du mal à se lever pour aller à la messe après une courte nuit, certains de vos invités seront touchés que vous ayez pensé à ce détail.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]