Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Carême 2018 : le pape François dénonce les “faux prophètes“

POPE FRANCIS
Andreas SOLARO I AFP
Partager

Le message du pape François pour le Carême a été rendu public le 6 février 2018 par le Bureau de presse du Saint-Siège. Le pape dénonce les “faux prophètes“ de ce monde qui éteignent la charité dans les cœurs

L’exhortation du pontife pour le temps du Carême se fonde sur une phrase de l’évangile selon saint Matthieu, citant le discours de Jésus sur la fin des temps, au début de sa Passion : “à cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira“ (Mt, 24, 12). Du fait notamment de “faux prophètes“. Dans son message, le Souverain pontife invite croyants et non croyants à démasquer les “faux prophètes“ de ce monde, “qui paralysent les cœurs et les actions“.

Aujourd’hui encore, remarque le successeur de Pierre, il existe des faux prophètes qui trompent les croyants. Tels des “charmeurs de serpents“, ils utilisent les émotions humaines pour réduire les personnes en esclavage. Ainsi, l’amour “risque de s’éteindre en nous“, poursuit le pape, de la même façon que Dante, dans sa Divine comédie, a imaginé le diable “assis sur un trône de glace“.

Les maux de la société actuelle conduisent à la violence

Ces faux prophètes, énumère-t-il en dessinant un tableau de la société actuelle, se présentent sous la forme des plaisirs fugaces, “confondus avec le bonheur“, de l’illusion de l’argent, racine de tous les maux et qui rend “esclave du profit ou d’intérêts mesquins“. Mais aussi de la drogue, “faux remède“, des relations jetables, de la vie virtuelle, ou encore de penser que l’on peut se suffire à soi-même.

Le résultat, pour le pontife, est “le refus de Dieu“ et de ses consolations. On lui préfère “notre désolation au réconfort de sa Parole et de ses sacrements“. Et “cela se transforme en violence“ contre ceux qui menacent nos certitudes : l’enfant à naître, la personne âgée, malade, l’hôte de passage, l’étranger, mais aussi le prochain “qui ne correspond pas à nos attentes“.

Conversion pour tous

Même la Création devient un témoin “silencieux“ de ce refroidissement de la charité. Ainsi que les communautés chrétiennes, gagnées par une “mentalité mondaine“, qui conduit à ne rechercher que les apparences, “réduisant l’ardeur missionnaire“.

Le pontife appelle ainsi chacun à examiner son cœur. Y compris les non-croyants qui seraient “affligés par la propagation de l’iniquité dans le monde“. Le pape François leur demande de s’unir aux catholiques pour invoquer Dieu, jeûner, et aider les frères.

Son souhait est que les 40 jours avant Pâques soient un temps de “conversion“, pour “revenir au Seigneur de tout notre cœur et par toute notre vie“. Recommandant comme médecine les trois piliers du Carême : “le remède parfois amer de la vérité, le doux remède de la prière, de l’aumône et du jeûne“.

Le pape souligne en particulier les bienfaits de l’opération ’24 heures pour le Seigneur’, au cours de laquelle le sacrement de Réconciliation sera proposé dans tous les diocèses du monde, pendant l’adoration eucharistique. Au moins une église par diocèse sera ainsi ouverte pendant 24 heures, les 9 et 10 mars prochains.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.