Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Présentation de Jésus au Temple, une rencontre intergénérationnelle

Wikimedia
La présentation au Temple par Philippe de Champagne.
Partager

Ce 2 février, c’est la chandeleur, façon plus commune de nommer la Présentation de Jésus au Temple. Qui était présent ? Joseph et Marie, venus offrir à Dieu l’Enfant Jésus. Ils obéissent. Mais aussi deux vieillards : Syméon et Anne. Eux révèlent.

Quarante jours après la naissance de Jésus, Joseph et Marie se présentent au Temple de Jérusalem pour suivre la tradition juive : « Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. » Ils sont accueillis par un vieil homme, juste et pieux. Cet homme avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir rencontré le Sauveur, le Messie envoyé par Dieu.

«Quand Syméon prend l’Enfant dans ses bras, c’est tout l’Ancien Testament qui le saisit, qui le caresse et qui se réjouit», remarque le  frère Yves Bériault, o.p.. « C’est bien un enfant qui est présenté, et c’est le Sauveur des Nations, venu sauver tous les hommes, sans exception ».

Anne, la femme qui loue Dieu

Il y a aussi dans le Temple une prophétesse, Anne, fille de Phanuel. Elle louait Dieu et parlait de l’Enfant à ceux qui attendaient le rachat de Jérusalem. La première Alliance est parvenue au terme de sa course, elle reconnaît en Jésus le Messie tant attendu. La prophétesse Anne annonce ainsi à tous ceux qui veulent l’entendre qui est véritablement cet enfant.

 

Cette Présentation de Jésus au Temple est une rencontre entre les jeunes – Marie et Joseph avec leur nouveau-né – et les personnes âgées – Syméon et Anne. Que dit saint Luc à propos de ces personnes âgées ? Il souligne plus d’une fois qu’elles étaient guidées par le Saint Esprit. Le pape François précise que « ces deux personnes âgées sont pleines de vie car elles sont animées par le Saint-Esprit, dociles à son action et sensibles à ses appels ».

Des révélateurs

Syméon et Anne la prophétesse sont des justes et  agissent comme les révélateurs de l’identité de cet enfant. Le frère Yves Bériault nous invite à nous souvenir de « l’époque où l’on devait développer des photos en studio. Il fallait alors plonger les pellicules dans un liquide appelé « révélateur ». Cela provoquait une réaction chimique faisant alors apparaître sur le papier ce qui, au premier regard, semblait invisible. Syméon et Anne, par leur âge vénérable, représentent à la fois la sagesse et la longue attente chargée d’espérance de l’Ancien Testament. Ils voient enfin arriver à son terme le dévoilement de tout ce qui a été porté par les prophètes et par le peuple de Dieu, depuis plus d’un millénaire. » Ils sont en cela des révélateurs de la venue de Jésus incarné pour sauver tous les hommes.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]