Aleteia

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

Partager
Commenter

1 Co 13, 4

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous