Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Qui était Denys le petit, l’homme qui décida que Noël tomberait un 25 décembre ?

Dionysius Exiguus
Public Domain
Partager

Determiner le décompte du temps depuis la date de naissance du Christ a bouleversé le calendrier. Mais encore fallait-il la déterminer, ce que fit Denys le petit, astronome du Ve siècle à la demande du pape Jean Ier.

Denys le Petit était un religieux chrétien érudit de la fin du Ve siècle, originaire de la province romaine de Scythie mineure, située aujourd’hui en Romanie. Connu pour ses traductions de grec en latin de très nombreux textes sur la vie de l’église, des conciles ou de droit canon, il est aussi astronome et mathématicien. De ce fait, c’était un précieux collaborateur de la Curie pontificale et il s’installa à Rome de 497 à sa mort, entre 537 et 555.

Harmonisation des calendriers

Le pape Jean Ier, désireux de mettre un terme aux « querelles pascales » qui agitent l’Église, lui demanda de travailler sur les règles de fixation de la date de Pâques et d’établir une passerelle entre le calendrier lunaire des juifs et le calendrier solaire des Romains. En effet avant les travaux de Denys le petit, on a fêté Noël le 19 avril, le 28 mars, le 6 janvier.

Le travail de Denys le Petit, le Comput pascal paru en 525, a été une refonte complète du découpage du temps et un bouleversement de taille, car il suggère au pape de fonder le décompte du temps non plus sur la mort mais sur la naissance du Christ, qu’il détermine comme le premier jour de l’An 1 et qu’il fait correspondre au 25 décembre 753, les années étant jusqu’alors comptées à partir de la fondation de Rome.

Jésus né … avant J.-C

Mais Denys le Petit aurait fait une erreur de calcul… Jésus étant né sous le règne d’Hérode, et celui-ci étant mort en l’an 750 de la fondation de Rome, la date n’est pas bonne… le Christ serait donc né entre l’An 3 et l’An 6 avant l’ère chrétienne. Autre incertitude, le concept opératoire du zéro n’existant pas à cette époque en Occident, ce jour fut le 1er janvier de l’An 1. L’année précédente, 753, correspond donc à l’année -1, puisqu’il n’y a pas d’an 0. Donc, selon ce calendrier, Jésus né le 25 décembre 753, serait né en l’an -1. Cette petite erreur, même le pape Benoît XVI l’a souligné dans son ouvrage, l’Enfance de Jésus. Il y indique que la date historique de la naissance de Jésus est probablement fixée quelques années auparavant.

Le calendrier et les tables de Denis mirent longtemps à s’imposer dans toute l’Europe occidentale et varie selon qu’on se réfère au calendrier grégorien ou julien. Il faudra attendre 1622 pour que la papauté fasse commencer l’année quelques jours après Noël, le 1er janvier.