Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Pakistan : des obsèques rassemblent chrétiens et musulmans

PAKISTAN MASS
CITIZENSIDE - Zaeem Awais - Citizenside - CrowdSpark
Partager
Commenter

Deux jours après l’attentat suicide perpétré à Quetta dans une église méthodiste, des chrétiens et des musulmans venus de tout le Pakistan étaient réunis pour les obsèques des victimes.

L’agence Fides nous fait savoir que deux jours après la tragédie, une foule de 1 500 chrétiens, appartenant aux cinq églises (catholique, presbytérienne, méthodiste, anglicane et luthérienne) du Pakistan, venus de tout le pays, s’est réunie au cimetière chrétien de Quetta, dans le Baloutchistan. Les obsèques ont été présidées par « l’évêque » anglican Sadiq Daniel, responsable de cette communauté dans les provinces du Sindh et du Baloutchistan — les églises protestantes appartiennent toutes au Pakistan à la Communion anglicane. Des représentants de la communauté musulmane, ainsi que d’autres instances religieuses étaient également présents pour soutenir les chrétiens.

« Ces terroristes n’ont aucune religion »

llama Mohammad Ahsan Siddiqui, président de la Commission inter-religieuse pour la paix et l’harmonie, un organe du ministère pour les affaires religieuses d’Islamabad, a condamné l’attaque perpétrée contre l’église et a expliqué à Fides : « Ceci est une attaque envers le Pakistan, qui veut miner la paix et l’harmonie dans le pays. J’exhorte le gouvernement du Pakistan à faire davantage pour fournir une sécurité adéquate aux lieux de culte et je demande aux responsables religieux de demeurer unis pour aider les personnes touchées ». La Commission inter-religieuse pour la paix et l’harmonie est un organisme consultatif qui a pour mission de promouvoir les bonnes relations entre les communautés religieuses.

« Il est très triste qu’encore une fois, les minorités au Pakistan soient prises pour cibles au cours de leurs fêtes religieuses. L’agenda des groupes terroristes a pour but de déstabiliser le Pakistan et en particulier la province du Béloutchistan », a déploré de son côté Kailash Sarhadi, directeur de l’ONG MasterPeace. Il a rappelé que les mosquées avaient également subi des attaques. Selon lui, « ces terroristes n’ont aucune religion ».

« L’islam n’appelle pas à tuer des personnes innocentes » ajoute Syed Yaqoob Ali Shah, président du Conseil international de la Paix pour l’harmonie interreligieuse. L’attentat-suicide a finalement fait treize morts et 56 blessés, dont neuf se trouvent encore dans un état critique.

Tags:
pakistan
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]