Aleteia

Vous vous plaignez de voir les rosiers épineux. Moi, je me réjouis et rends grâce que les épines aient des roses.

Partager
Commenter

Alphonse Karr

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous