Aleteia

Un éminent exorciste irlandais regrette le manque de formation des prêtres

Shutterstock-Oleg Golovnev
Partager
Commenter

Au cours d'un reportage diffusé le 19 novembre sur RTE, la chaîne de télévision publique irlandaise, la question de la formation des prêtres sur le diable a été soulevée par le père Pat Collins.

Un prêtre irlandais exorciste pointe du doigt le manque de formation pour les prêtres sur la thématique de l’exorcisme et du mal. C’est au cours d’un documentaire intitulé : « Le mal — Le croiriez vous ? » (Evil – A Would You Believe? Special) diffusé le 19 novembre sur RTE que le père Pat Collins, qui a plusieurs années d’expérience dans l’exorcisme, s’est dit consterné par le manque de formation à ce sujet dans l’Église.

Pas assez de prêtres formés à l’exorcisme

Au cours du documentaire, le prêtre explique en effet que s’il peut y avoir des explications humaines au « mal », il faut également prendre en compte sa dimension surnaturelle. Il regrette que l’Église ne soit pas bien formée contre les mauvais esprits. Selon le père Pat Collins, il n’y a pas assez de prêtres formés à l’exorcisme : ils « n’en savent pas assez ». Le père Collins affirme que c’est le travail des évêques irlandais de mettre en place une formation — même si les bergers semblent avoir « abandonné les moutons », selon lui.

Le prêtre de Dublin remarque également un phénomène notable, celui d’un « intérêt morbide » de plus en plus important pour les mauvais esprits : « Nous observons que les gens qui perdent la foi en Dieu, augmentent leur intérêt pour le diable et c’est clairement mauvais ».

Le père Collins termine en déclarant que sa foi est bien ancrée et qu’elle le protège des mauvais esprits, tout en ajoutant qu’il « sait qui est le patron ». Il précise que le Christ a « le pouvoir et l’autorité » sur les mauvais esprits et par cela les exorcistes ont aussi autorité sur les démons : « Je crois qu’il n’y a pas de quoi avoir peur, mais les prêtres et les laïcs ont besoin d’être formés sur la façon de faire et de distinguer les problèmes psychologiques des problèmes spirituels et de voir comment ils s’interconnectent parfois comme cela arrive souvent ».

Partager
Commenter
Tags:
exorcisme
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]