Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une mannequin pose en couverture de Vogue avec son fils trisomique

AMANDA BOOTH
Jason Connolly - AFP
Amanda Booth et son fils Micah Quinones
Partager

Pour le magazine Vogue Living néerlandais, le mannequin Amanda Booth pose en compagnie de Micah, son petit garçon de 3 ans, atteint du syndrome de Down. Une démarche assumée pour faire évoluer les mentalités à propos de la trisomie 21.

Amanda Booth, jeune mannequin, et son mari Mike Quinones, sont les heureux parents de Micah, 3 ans. Les photos publiées sur Instagram de ce petit garçon plein de vie font le bonheur de ses plus de 53 800 fans. Comme tous les enfants de son âge, Micah joue, mange, s’amuse, fait des bêtises ou des câlins à ses parents. Sa maman dit de lui qu’il est doux et qu’il ne se met jamais en colère. La seule chose qui le différencie, finalement, c’est d’avoir un chromosome en plus…

Malgré ce syndrome de Down diagnostiqué alors qu’il avait 3 mois, Micah et ses parents mènent une vie sereine à l’est de Los Angeles, dans une maison cachée dans les collines, comme on peut le lire dans l’interview accordée par la jeune femme au magazine néerlandais Vogue Living. C’est d’ailleurs pour illustrer cette interview que la maman et son petit garçon font la couverture,  tendrement installés dans un décor bohème.

Sur son compte Instagram, la jeune maman s’exclame : « Je suis sûre que Micah est maintenant la première personne atteinte du syndrome de Down en couverture du magazine Vogue ! Je ne pourrais pas être plus fière. Je ne pourrais pas être plus humble. »

« Quoi qu’il advienne, cet enfant était le bienvenu »

Amanda Booth et Micah avaient déjà fait la couverture du magazine américain Parents en octobre 2016. Car sensibiliser les gens à la trisomie 21, c’est une véritable volonté pour cette maman qui ne veut pas idéaliser la vie de son fils, mais montrer au contraire comment un enfant peut être heureux, même avec le syndrome de Down. Pour Vogue Living, elle explique : « Je n’essaie pas de créer une image parfaite sur ce sujet. Les gens le font déjà et c’est facile de commencer à se sentir mal à propos de sa propre existence. Je veux être le reflet de notre vie. Et oui, nous avons traversé pas mal de choses difficiles ces derniers temps… ».

Amanda Booth et son mari avaient pris le parti de ne faire qu’une seule échographie, à vingt semaines, et aucun test de dépistage. Si les premières complications sont arrivées à la fin de la grossesse, le mannequin a ces mots touchants dans l’interview donnée à Vogue Living : « Quoi qu’il advienne, cet enfant était le bienvenu ».

https://www.instagram.com/p/Bbzfz0mgDkA/?taken-by=amanda_booth

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]