Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Quand la mélodie de Mission d’Ennio Morricone se transforme en un chant à couper le souffle

J-P Mauro - publié le 22/11/17

"Nella Fantasia" n'était pas censée devenir une chanson. À l’origine c'était en effet un simple extrait de la bande originale du film "Mission" (1986), composée par Ennio Morricone.

Nathan Pacheco s’avère être l’une des voix les plus talentueuses de la jeune génération des chanteurs d’opéra. Sa voix de ténor attire l’attention du public avec des notes puissantes. De plus, à aucun moment elles ne paraissent stridentes ou métalliques.

Le titre « Nella Fantasia » est tiré de  son dernier album, Higher, sorti en 2017 Dans la chanson et dans le clip, il est accompagné de la violoncelliste, Nicole Pinnell, et de sa sœur Rebecca au piano. Cet arrangement intime a été réalisé dans une petite église qui met parfaitement en valeur la voix de l’artiste.

Mais figurez-vous que « Nella Fantasia » n’était pas censé devenir une chanson. À l’origine en effet c’était une simple mélodie de la bande originale  du film Mission (1986), réalisée par le compositeur Ennio Morricone. Cependant, après avoir vu le film, la chanteuse britannique Sarah Brightman est tombée amoureuse de la mélodie, et a décidé d’écrire au compositeur italien pour obtenir l’autorisation de la transformer en un morceau lyrique.

Ennio Moricone a refusé catégoriquement. Mais Sarah Brightman ne s’est pas découragée. Elle a écrit au compositeur italien tous les deux mois pendant trois ans. Finalement, Ennio Morricone a cédé et lui a permis de chanter le morceau. Aujourd’hui les paroles sont attribuées à Chiara Ferraù, mais il s’agit probablement de la traductrice qui a adapté en italien le texte anglais de Sarah Brightman.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement