Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Prière ou « high five » : que représente l’emoji des deux mains ?

HIGH FIVE EMOJI
Yayayoyo | Shutterstock
Partager

Le débat n'est toujours pas tranché pour savoir ce que représente réellement l'emoji des deux mains, mais plusieurs arguments plaident pour une prière.

Prière ou « high five » ? Le débat reste ouvert. Le 31 juillet 2014, la chaîne philadelphienne ABC6 révélait que l’emoji utilisée par beaucoup de chrétiens dans leurs échanges, représente en réalité deux amis se tapant dans la main. En effet, le « high five » ou « tape m’en cinq » est un geste de victoire, d’encouragement ou de félicitations, couramment exécuté, entre sportifs par exemple, qui consiste à se taper dans les mains.

Pourtant, dans l’Hexagone comme outre-Atlantique, la question n’est toujours pas tranchée, bien que plusieurs arguments accréditent la thèse d’une prière. Sur Twitter ou Facebook, le débat continue de passionner les foules. Alors que certains voient s’écrouler leur « vie virtuelle » en découvrant que c’est un « high five », d’autres au contraire persistent à l’utiliser en emoji prière. Heureusement pour eux, trois arguments vont dans leur sens.

Trois arguments de poids

Le premier argument est celui des manches. Étant de la même couleur, il semblerait qu’elles proviennent de la même chemise. Ensuite, les « high five » sont traditionnellement exécutés avec la même main par les deux personnes. Les pouces doivent normalement s’opposer, ce qui n’est pas le cas dans l’emoji « mains de prières ». Enfin, sur l’ancienne version d’Apple, des rayons de lumière émanaient des mains, suggérant ainsi la lumière de Dieu. Les partisans du « high five » rétorquent néanmoins qu’il s’agit d’une représentation du son fait par le claquement des mains.

Mais en réalité, le sens des emojis est très lié à leur utilisation. D’ailleurs, si Apple a retiré les rayons lumineux récemment, ce serait pour qu’il puisse être utilisé par tout le monde. De même, Emojipedia, le Wikipédia des emojis suggère que les deux sens sont valables. Il semblerait cependant qu’à l’origine il ne s’agissait ni d’un « high five », ni d’une prière, mais d’un « merci » ou d’un « excuse-moi ».

En effet, pour remercier ou présenter leurs excuses, les Japonais — pères des emojis — ont pour habitude de joindre les deux mains, comme ont pu le constater les fans de mangas. Plusieurs médias, comme Slate.fr ou le site de L’Obs, confirment cette version. Cette habitude provient du Añjali Mudrā, geste de salutation et de respect utilisé dans toute l’Asie et dans le yoga.

Tags:
emoji
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.