Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 01 novembre |
Tous les saints
home iconActualités
line break icon

Le Pape « prie toujours le Saint-Esprit » avant d'accorder une interview

POPE PRAYING

Antoine Mekary I ALETEIA

Kévin Boucaud-Victoire - avec I.Media - Publié le 18/10/17

Dans un livre à paraître le 21 octobre consacré à sa façon de communiquer, le pape François explique comment il s'adresse aux journalistes. 

Le quotidien italien la Repubblicaa publié ce mardi 17 octobre les bonnes feuilles d’Adesso fate le vostre domande (« Maintenant posez vos questions »), livre écrit par le père jésuite Antonio Spadaro, dont le souverain pontife a signé la préface. Pendant les voyages, confie le pape François « cela me plaît de regarder les personnes dans les yeux et de répondre à leurs questions avec sincérité ».

Comme Jésus sur le chemin d’Emmaüs

« Je veux une Église qui sait comment entrer dans les conversations des gens, qui sait dialoguer », écrit le successeur de saint Pierre. Le pape François explique également prendre pour modèle, dans cet exercice particulier, la rencontre de Jésus ressuscité avec les deux disciples sur le chemin d’Emmaüs (Luc 24, 13-35). Il perçoit ces sessions de questions-réponses pendant les voyages comme une partie importante de son ministère. Selon lui, elles « ont une valeur pastorale ».




Lire aussi :
Pape François : « Les journalistes ne doivent pas jeter de l’huile sur le feu ! »

Le successeur de Pierre déclare chercher à répondre de « façon spontanée » tout en étant compréhensible et évitant de s’exprimer avec des « formules rigides ». « Pour moi les entretiens sont un dialogue, pas une leçon », assure-t-il. C’est pourquoi il reconnaît ne jamais se préparer, ce qui parfois lui fait craindre d’être mal interprété. Un risque pastoral qu’il est toutefois prêt à courir. Le pape François reconnaît toutefois qu’il doit être prudent : « Je prie toujours le Saint-Esprit avant de commencer ».

Le Pape assure répondre à ses interviews de la même manière qu’il prononce ses homélies à Sainte-Marthe, « [sa] paroisse ». « J’ai besoin de cette communication avec les gens » détaille le pontife qui souhaite une « Église qui sache s’insérer dans les conversations des hommes ». Il confesse également : « J’ai du toupet mais je suis aussi timide ». Pour lui la confiance, « mode de communication de [son] ministère est primordiale » sans quoi il ne concéderait aucun entretien.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Pape François
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Mathilde de Robien
L'attestation pour se rendre à la messe de la...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement