Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un prêtre italien enlevé dans le sud du Nigeria

Holy Communion
© Antoine Mekary | ALETEIA
Partager

Le père Maurizio Pallu, un prêtre italien, a été enlevé jeudi 12 octobre à proximité de Bénin City, dans le sud du Nigeria, par un groupe de miliciens armés non-identifié.

Rapportées par La Stampa, de premières informations indiquent que Maurizio Pallu faisait partie d’un groupe de cinq personnes lorsque des hommes armés ont surgi. Ceux-ci ont alors dépossédé leurs victimes de leurs effets personnels, emmenés de force le prêtre avec eux, avant de prendre la fuite.

Aucune revendication n’a été émise et on ignore qui se cache derrière cet enlèvement. L’hypothèse Boko Haram ne peut être complètement écartée, même si le groupe terroriste islamique a davantage l’habitude de commettre ses attaques et ses enlèvements dans le nord du pays.

Le pape prie pour le père Pallu

« Les forces de l’ordre font tout leur possible pour le retrouver. Pour l’instant, nous n’avons pas de bonnes nouvelles mais nous avons confiance et continuons a espérer que le père Maurizio sera libéré », a témoigné l’archevêque d’Abuja, John Olorunfemi Onaiyekan, sur la télévision italienne catholique Tv2000.

Le ministère italien des Affaires étrangères et le Vatican suivent également l’affaire de près. « Le pape François a été informé sur le prêtre enlevé au Nigeria, Maurizio Pallu, et il prie pour lui », a indiqué le directeur de la salle de presse du Vatican, Greg Burke.

Maurizio Pallu est un missionnaire âgé de 63 ans, originaire de Florence. Au Nigeria depuis trois ans, il appartient à la communauté du Chemin néocatéchuménal, reconnue en juin 2008 par le Conseil pontifical pour les laïcs. Entré au Séminaire en 1988, il a exercé à Rome et Haarlem (Pays-Bas), avant de rallier l’Afrique.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]