Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les Français font-ils encore confiance aux associations ?

FUNDRISING FOOD

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT I AFP

Une bénévole range des denrées alimentaires données par des clients.

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 13/10/17

Un peu plus de la moitié des Français ont confiance dans les associations qui font appel aux dons, selon un baromètre annuel publié jeudi 12 octobre.

La confiance des Français dans les associations et fondations qui font appel aux dons a légèrement baissé par rapport à l’an dernier, passant de 56% à 54%, selon une étude Kantar Sofres réalisée pour le comité de la Charte du don en confiance. Bonne nouvelle, plus de la moitié des Français (58%) se déclarent donateurs aux associations. 43% d’entre eux donnant une ou plusieurs fois par an, et 15% occasionnellement. Les bonnets d’ânes sont les partis politiques et les médias qui ne recueillent respectivement que 10% et 22% de bonne  image auprès des Français. À l’inverse, les associations de défense des consommateurs (81%) bénéficient d’un réel soutien d’estime.

Les associations plus plébiscitées que les pouvoirs publics

L’étude relève notamment que « les leviers de confiance à l’égard des associations et fondations faisant appel aux dons restent très stables dans le temps, avec toujours comme critères les plus déterminants, le contrôle (76%), la gestion rigoureuse des dons (71%) et le fait de se concentrer sur une mission bien identifiée (70%) ». Elle montre également que « trois leviers, s’ils restent pour l’instant secondaires, gagnent néanmoins en puissance au fil des ans ». Il s’agit des liens tissés avec les donateurs (50%), la façon dont les associations/fondations se présentent sur leur site internet (28) et ce qui se dit d’elle sur internet (32%).


Jean Coursimault

Lire aussi :
Saint-Martin : “Le Secours catholique veut être auprès des gens oubliés par l’État”

Pour finir, les Français font souvent plus confiance aux associations qu’à l’État. Ainsi, 79% pensent que les associations sont plus efficaces pour la protection des animaux (contre 12% pour les pouvoirs publics), 56% pour le soutien des pays en développement (contre 28%), 53% pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion (contre 31%), et 53% pour l’aide aux migrants et aux demandeurs d’asile (contre 27%).

À l’inverse, 53% des Français font confiances aux pouvoirs publics dans la lutte contre l’échec scolaire (contre 33% pour les associations) et 55% pensent que l’État est plus efficace au niveau de l’emploi (contre 24%). Des chiffres qui peuvent encourager les associations chrétiennes, souvent engagée dans la lutte contre l’exclusion et dans l’aide aux personnes.

Tags:
AssociationSociété
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement