Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Suisse : 4 balades à faire dans le canton du Valais

SUISSE BALADES VALAIS MONTAGNE
Valais.ch
Partager

Situé au Sud de la Suisse, le canton du Valais est à lui seul un florilège de cartes postales. Pour découvrir ses traditions, rien de tel qu’un dernier tour dans les alpages et les cépages avant les premières neiges. On vous propose 4 promenades, la tête dans les étoiles !

A la fois jet-set, avec les stations de Crans-Montana et de Zermatt, et familial du côté du val d’Anniviers (Grimentz, Chandolin…) et de Saas-Fee, le canton du Valais est un condensé de contrastes. Et ce n’est pas les Suisses qui s’en plaindront ! Rien que sur le canton, ils parlent deux langues : le français et l’allemand. Finalement, seule la religion catholique est commune !

Balade n°1 : le chemin des chapelles à Grimentz

En arrivant à la gare de Sierre (le service des trains et des bus est particulièrement performant en Suisse), direction les montagnes pour une balade dans le Val d’Anniviers. Longtemps protégé de la modernité et du tourisme du fait de son accès difficile, Grimentz a connu sa notoriété au début du XXème siècle avec des visiteurs anglais. Depuis, le village a gardé ses rues pavées bordées de chalets bruns aux balcons sculptés et son four à pain communal qui est encore en activité.

Ici, les chemins des chapelles sont presque aussi célèbres que nos chemins des douaniers en Bretagne et il suffit de passer à l’office du tourisme pour se procurer les trois dépliants qui leur sont consacrés. En partant de Notre Dame des Roses à Grimentz, prenez la direction de l’oratoire Saint Félix à Saint Jean avant de poursuivre vers  la chapelle Saint Symphorien à Pinsec. Une jolie promenade qui sent bon l’épicéa et le mélèze, à plus de 1500 mètres d’altitude avant de s’arrêter au restaurant de Moiry à Grimentz où une délicieuse assiette valaisanne composée de viande séchées, de fromage et de pain de seigle vous attend.

VALAIS SUISSE CHAPELLES
Barbara Divry

Balade n°2 : retour des alpages en fanfare

Au son du fifre et du tambour, la « désalpe », la descente des vaches de l’alpage entre mi-septembre et mi-octobre, anime successivement les douze villages du val d’Anniviers. Dans les rues, la fête est à son comble. Les vaches de la race Hérens, robustes et belliqueuses, sont parées de fleurs et de rubans afin de célébrer leurs mérites. Les festivités sont accompagnées de bénédiction des troupeaux avant qu’elles ne rejoignent les étables de la vallée.

Isabelle, la fromagère des alpages de Moiry ne raterait ça pour rien au monde. Depuis 14 ans (dont 12 ans en France), elle vit dans les alpages avec son mari qui s’occupe d’une centaine de vaches. Une vie en pleine nature qu’ils ont décidé de faire partager à leur fille de six mois. Quand ils ont un peu de temps, ils partent de la ferme pour explorer les sentiers autour du barrage de Moiry. A plus de 2200 mètres, de nombreux chemins de randonnées conduisent aux cabanes d’altitudes (comme nos refuges, mais en plus confortables). C’est l’occasion de déguster une bonne raclette du Valais.

Pour se loger pas très loin, allez faire un tour du côté de Chandolin, le plus haut village habité de Suisse (2000 mètres d’altitude). C’est là que vient d’ouvrir un joli boutique-hôtel doté d’un très bon restaurant, avec un sommelier de renom. Une atmosphère particulièrement chaleureuse dans un cadre unique !

VALAIS SUISSE DESALPE
Valais.ch

Balade n°3 : au cœur des vignobles

Quarante minutes de bus suffisent pour rejoindre la vallée. Entre Chandolin et Sierre, le paysage est parsemé de forêts et de vignobles légèrement mordorés en cette saison. Une fois dépassé Saint Luc et son point de vue magnifique sur le mont Cervin, un des plus haut sommet des Alpes, la route serpente en direction du château de Sierre. C’est là ou commence le sentier viticole de 8km à travers les vignes et les chais. On est à la lisière de la ville et pourtant les coteaux parsemés d’églises offrent des airs d’Alsace. Il ne manque plus que les géraniums !

Sur le parcours, le long des murs en pierres sèches, plus de quatre-vingt panneaux en français évoquent l’histoire de la vigne et la diversité des cépages. Il y en a plus de 50 sur près de 5000 hectares. Le canton est particulièrement réputé pour ses vins. Fendant, Heida, Malvoisie ont depuis longtemps dépassé les frontières, car les conditions climatiques sont idéales, qualifiées à juste titre de « climat des steppes ». Le Valais est ensoleillé 300 jours par an et les barrières des montagnes retiennent les pluies.

En automne, le foehn permet de sécher les raisins, de favoriser leur maturation et de concentrer les sucres. C’est à cette saison que la balade est la plus belle. Elle sillonne à travers un paysage sculpté d’une infinité de terrasses en pierres sèches, et il y a autant de parcelles que de propriétaires ! L’un deux, Olivier Mounir (la Cave du Rhodan), propose des dégustations de vins issus de la viticulture durable.

Valais.ch

Balade n°4: dans les environs de Saas-Fee

La dernière étape se trouve dans le haut Valais, côté germanophone. Autre vallée (Saas), autre paysage même si les sommets enneigés encadrent toujours les villages typiques. Saas-Fee est considérée comme la « perle des Alpes » car le village offre une vue imprenable sur 13 glaciers. En mémoire de la construction de leur église tant attendue, on raconte que les habitants de Saas-Fee ont décidé chaque année de fleurir leur village. C’est aujourd’hui l’un des villages les plus fleuris de Suisse.

En partant de la place principale, on rejoint une dizaine de sentiers thématiques.  Au programme : visites des chapelles, sentiers du silence, découverte de la forêt et des fleurs alpestres… le tout sur fond de panneaux thématiques et de fléchages très pratiques. Notre préféré, le sentier « bien-être de Kreuzboden » (2 heures) qui enjambe les ruisseaux et serpentent à travers la montagne. A l’automne, avec l’arrivée des premières neiges qui saupoudrent les contreforts des montagnes c’est encore plus magique.  Plusieurs haltes sont aménagées en pleine nature afin de pique-niquer. Il y a même du bois coupé à côté des barbecues pour faire griller les saucisses !

En montant en direction du lac du glacier Nord vers le restaurant de Gletschergrotte, vous aurez la chance de croiser des marmottes. En redescendant à Saas-Fee, une visite au musée s’impose. Dans ce chalet du début du siècle dernier, quatre étages sont consacrés à la vie quotidienne et religieuse à Saas Fee. Vous pourrez découvrir notamment de magnifiques autels sculptés au dernier étage. Il y a même le cabinet de travail du célèbre écrivain Carl Zuckmayer qui a vécu ici pendant vingt ans. A quelques mètres de là, l’hôtel Ferienart Resort & Spa propose une halte confortable et un bon feu de cheminée !

SUISSE VALAIS TRADITION
Barbara Divry

Plus de photos du Valais :

Tags:
tourisme
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]